Dossier à la UneNationSociété

Zoom sur la province du Haut-Katanga: Jacques Kyabula, un homme, une histoire…

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années! Né le 13 mars 1976, 44 ans révolus, l’honorable Jacques Kyabula Katwe a été élu le 10 avril 2019 gouverneur de l’une des provinces les plus riches et les plus vastes de la République Démocratique du Congo: le Haut-Katanga avec Lubumbashi comme chef-lieu. Pourtant, il y a encore quelques années, personne n’aurait parié sur cet assistant et doctorant de l’Université de Lubumbashi à une telle ascension.

Ce 10 avril 2019 là, le jeune Jacques Kyabula Katwe a déjoué les pronostics et fait mentir les sondages qui pourtant donnaient gagnants ses challengers, tous coqueluches des médias nationaux.
Une victoire qui surprend même les Bulldozers de son propre camp, le Front Commun pour le Congo -FCC.

Si c’est le jour où il est élu gouverneur par plus de 3/4 des députés provinciaux que Kinshasa et le reste du monde l’ont découvert, au Haut-Katanga par contre et particulièrement à Lubumbashi où il est né, tout comme à Likasi où il a grandi, Kyabula Katwe a fait l’unanimité.

Celui qui a été chef de cabinet puis ministre des Finances dans les gouvernements Kazembe et Kapopo a signé un triplé en 2018 dans un processus électoral historique à l’origine de la première alternance pacifique au sommet de l’État!
“Gagner 3 élections est une victoire politique que la vieille garde n’a pas vu venir”, avait commenté un diplomate, agréablement surpris par un score aussi rare que parlant.

L’homme a appris à s’imposer au jour le jour. En somme, Jacques Kyabula a réussi à se forger le gabarit de leader incontestable que le Haut-Katanga se cherchait au lendemain de certains départs qui ont fait froid dans le dos des incrédules.

En effet, depuis plusieurs années l’ancien patron du péage de la province est au chevet de Likasi, son fief électoral. Il y a fait et fait encore de l’humanitaire et du social à travers la Fondation qui porte son nom.

Convivial, attentif et proche de son peuple, le pouvoir ne l’a pas du tout changé. Depuis plus de 10 ans qu’il est en politique, Jacques Kyabula jouit d’une popularité incontestable; ce qui lui vaut le surnom de “Wa Ndani”, traduisez: “le nôtre”.

Ainsi, de Likasi à Kambove, de Kipushi à Sakania, de Kasumbalesa à Lubumbashi, ainsi qu’à travers le reste du Haut-Katanga, l’on assiste au profond changement qu’apporte cet ancien élève du Collège Tutazamie de Likasi apporte pour de meilleures conditions de vie.

Infrastructures, cheval de bataille du Gouv’!

Le respect des normes urbanistiques, la qualité des matériaux utilisés et le choix judicieux des entreprises commises à cette tâche sont les principes de base imprimés par Jacques “Le bâtisseur”.
C’est ainsi que les entreprises retenues pour la réalisation de ces travaux sont soumises à une série de conditions par le ministère des infrastructures que dirige Miguel Kashal Katemb, au-delà d’utiliser la main d’œuvre locale; question de palier le chômage.

L’efficacité éblouissante des actions de Jacques Kyabula entre dans la ligne droite des points forts reconnus et applaudis par la population bénéficiaire: les infrastructures routières d’interêt général, plusieurs artères de la ville de Lubumbashi revêtues aujourd’hui de leurs plus belles robes.
Des innovations à la grandeur de la deuxième ville du pays.

Tenez, l’avenue Kasavubu et bien d’autres sont des exemples on ne peut plus éloquents. À en croire Miguel Katemb, ce jeune et entreprenant ministre provincial des Infrastructures à côté de “Wa Ndani”, Lubumbashi n’étant pas le Haut-Katanga, des ouvrages similaires sont en cours de réalisation à l’intérieur de la Province, notamment à Kasumbalesa, Likasi, Kasenga, Mokambo et Kilwa. Par les réalisations de ce fruit du FCC, la politique au service du peuple trouve toute sa substance et son essence.

Que des actions… Ils ont dit!

Au terme de sa visite d’inspection effectuée samedi le 18 juillet 2020 dernier sur différents sites où des ouvrages sont déjà érigés et sur certains autres chantiers à travers le Haut-Katanga, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a salué le “travail remarquable” réalisé par le très entreprenant gouverneur Jacques Kyabula. Des travaux cadrant avec la modernisation du pays, lesquels ont mérité des encouragements et félicitations du Pouvoir central, puisque entrepris sur fonds propres de la province.

Ilunga Ilunkamba n’a pas caché son satisfecit face au pragmatisme d’un homme dont on sent à plein nez la volonté de mieux faire en rendant vivable son environnement.

L’empreinte du bâtisseur!

Voilà pourquoi plusieurs observateurs qualifient Jacques Kyabula Katwe d’un homo novus -homme nouveau. Comme l’adage, ils disent à leur tour qu’il faut “un juste homme à la juste place”!

Denise Dusauchoy
Influenceuse

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer