Dossier à la UnePolitique

La Police encercle la résidence de Katumbi, les casques bleus de la Monusco s'interposent

La résidence de Moise Katumbi encerclée depuis ce matin. L’opposant, officiellement candidat à la présidentielle de novembre 2016, a personnellement donné l’alerte dans un tweet jeudi. “Ma maison est encerclée depuis ce matin par la Police. Pour m’arrêter. C’est la réponse de Kabila à ma candidature à la présidentielle”, a écrit Katumbi. Puis, déterminé: “Quoi qu’il arrive, je maintiens ma candidature et reste ferme dans mon combat pacifique pour l’Etat de droit”. A en croire des sources indépendantes, les casques bleus de la MONUSCO sont arrivés à la résidence de l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga afin de la sécuriser.
Mercredi, le ministre de la Justice Thambwe Mwamba a ordonné l’ouverture d’une enquête sur le recrutement des mercenaires liés, selon lui, à Moise Katumbi. L’opposant évoque un “mensonge grotesque”. Des sources affirment que le Procureur général de la République, en séjour à Lubumbashi depuis le 2 mai pour rassembler les preuves des accusations du pouvoir, a ordonné une perquisition de la résidence de Katumbi jeudi. Aux dernières nouvelles, les éléments de la Police et du Parquer aperçus aux abords de la résidence de Katumbi, sont répartis.
Ya Kakesa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer