Dossier à la UnePolitique

Katumbi-Tshiani: 2 réunions à Bruxelles

Moïse Katumbi et TshianiL’information a été bien gardée jusque jeudi quand des proches de ces deux personnalités ont accepté de la livrer à AfricaNews, estimant que plus rien ne s’y opposait dès lors que le chairman de TP Mazembe a officialisé son départ du PPRD
Mais que deviendra Moise Katumbi? Qui pourrait faire de l’ex-Gouv de l’ex-Katanga un allié ou un partenaire? C’est la question qui se pose à la lecture de l’actualité politique récente en RD-Congo depuis l’officialisation du divorce entre Joseph Kabila et Moise Katumbi, il y a bientôt 72 heures.
Certaines sources bruxelloises y donnent un début de réponse en évoquant pour la première fois deux rencontres organisées dans la capitale belge entre Noël Tshiani, économiste et fonctionnaire international à la Banque mondiale pressenti candidat président en 2016, et Moise Katumbi Chapwe, lui aussi, annoncé dans les startings-blocks depuis belle lurette.
AfricaNews peut confirmer que Noël Tshiani et Moise Katumbi ont eu des contacts à Bruxelles il y a quelques jours, vers la fin du mois d’août. Ils ont eu deux séances de travail, affirme-t-on. Comme lors de précédentes rencontres avec Tshisekedi et Bemba, les réunions entre Tshiani et Katumbi ont eu comme menu: la RD-Congo, sa situation générale et son avenir. L’information a été bien gardée jusque jeudi 1er octobre quand les proches de ces deux personnalités ont jugé opportun de la livrer en primeur à AfricaNews, estimant que plus rien ne s’y opposait depuis le départ du chairman de TP Mazembe du PPRD mardi 29 septembre 2015.
Katumbi et Tshiani ont-ils conclu un pacte de collaboration? De quelle nature? «Nous savons qu’ils sont restés en contact depuis leurs dernières rencontres. Nous savons aussi qu’ils ont donné chacun son accord de principe pour pouvoir collaborer. Ils attendent cependant de se retrouver pour pouvoir se répartir les rôles», a précisé une source promettant de relancer AfricaNews une fois la prochaine rencontre calée entre les deux personnalités. Depuis des mois, Tshiani approche et consulte diverses personnalités et acteurs politiques RD-congolais pour partager sur la RD-Congo. Partout où le haut fonctionnaire international est passé son message a été bien accueilli, affirment son entourage. De son côté, Katumbi a bel et bien quitté le parti présidentiel mais entretient encore le flou sur ses intentions. Il a cependant fait part de son désir de travailler avec tous, notamment l’Opposition, la Majorité, le G7, la Société civile… et la diaspora. Il a dit «prendre un peu de repos et réfléchir» sur ce qu’il va «faire à l’avenir».
Sur Twitter, il a promis pour ce vendredi la séance des questions-réponses promise sur l’avenir de la RD-Congo. «Chers amis, la séance Q&R en direct sur Twitter ce vend 02 octobre à 18h30! N’hésitez pas à m’envoyer vos questions dès maintenant», a-t-il posté le 28 septembre, 24 heures avant son départ du PPRD. Il y a quelques jours, l’agence de presse Reuters, citant des sources politiques, annonçait que le dernier gouverneur du Katanga serait en train de courtiser les mécontents de la Majorité présidentielle, alimentant ainsi les spéculations sur sa probable candidature à l’élection présidentielle en 2016.
«Agé de 50 ans, le gouverneur de l’ex-Katanga commence aussi à avoir le soutien de certains grands lobbyistes de Washington qui font pression pour la présidentielle en novembre 2016 dans des bonnes conditions», affirmait Reuters avant d’ajouter: «Le camp Katumbi se serait également attaché le service d’Akim Gump Strauss Hauer & LLP, un cabinet d’avocats réputés à Washington, afin de faire du lobbying aux Etats-Unis pour des élections dans les délais constitutionnels. Selon l’agence, évoquant un rapport du Département d’Etat américain de la Justice, le cabinet Akin Gump aurait déjà contacté au cours des six premiers mois de 2015, des dizaines de membres du Congrès, des organisations non gouvernementales et d’universitaires au nom de la Société minière du Katanga MCK, propriété de Katumbi.
AKM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer