Dossier à la UnePolitiqueSociété

Katumbi se dirige au Parquet de Lubumbashi sur fond de tensions

La situation est tendue à Lubumbashi, où la tension est vive depuis 4h du matin. La Police a pris position sur plusieurs principales artères qui mènent au Parquet général de la ville, où l’opposant Moise Katumbi, candidat à la présidentielle de novembre 2016, est attendu ce matin pour y être entendu sur les faits présumés de recrutement des mercenaires américains. Ce que dément Katumbi, évoquant un “montage grossier” pour l’arrêter et le mettre hors course.

Déploiement massif ce matin autour du Parquet de Lubumbashi en prévision de la comparution de Katumbi
Déploiement massif ce matin autour du Parquet de Lubumbashi en prévision de la comparution de Katumbi
Depuis 4h, des échauffourées ont lieu dans la commune de la Kenya entre la Police et des sympathisants de Katumbi, empêchés de se rendre au Parquet comme prévu. A en croire plusieurs sources lushoises, le marché Mimbulu et quelques bâtiments administratifs ont été brûlés la nuit. Des témoins affirment avoir vu un avion dissimulé dans la zone militaire de l’aéroport de la Luano. Sa mission: “transférer Katumbi vers Kinshasa”, alerte un tweet d’Olivier Kamitatu, membre du G7, une des plateformes politiques alignées derrière la candidature de Katumbi. Ce dernier dit compter sur la population. La veille, peu après sa sortie publique au stade de Kamalondo, où son équipe, le TP Mazembe, a battu les Tunisiens du Stade Gabésiens, 1-0, il a posté sur Twitter: “C’est avec la population, dans mon pays, que je suis candidat à la présidentielle et mènerai mon combat pacifique”.
Natine K.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer