Dossier à la UnePolitique

RDC : Katumbi à Kinshasa pour de gros enjeux

Dans un communiqué publié lundi 2 novembre par Olivier Kamitatu Etsu, rapporteur principal de la plateforme Ensemble pour la République, la population kinoise est conviée à lui réserver un accueil chaleureux vendredi 6 novembre à l’Aéroport international de N’Djili  

C’est confirmé. Moïse Katumbi Chapwe participera aux consultations initiées par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour la création de l’union sacrée pour la Nation. «Ensemble pour la République», sa plateforme politique a confirmé sa participation lundi 2 novembre à la presse à Kinshasa.  Le communiqué diffusé par Olivier Kamitatu, rapporteur principal d’Ensemble pour la République invite la population kinoise à réserver à Moïse Katumbi Chapwe un accueil chaleureux vendredi 6 novembre à l’Aéroport international de N’Djili lors de son arrivée dans la capitale. À en croire ce communiqué, Moïse Katumbi, en sa qualité du leader d’Ensemble pour la République a reçu l’invitation du Président Félix-Antoine Tshisekedi, «aux fins de participer aux consultations des leaders politiques et sociaux». «Moïse Katumbi va apporter sa contribution à la recherche des solutions consensuelles aux importants défis auxquels le peuple congolais est confronté», précise-t-on. Puis: «Face à la détérioration continue des conditions de vie des populations congolaises, à l’insécurité permanente à l’Est de notre pays depuis plus d’une décennie, où des dizaines de compatriotes sont assassinés chaque semaine et face aux divergences profondes qui déchirent la classe dirigeante sur des questions majeures concernant la gestion de notre destin commun, divergences qui compromettent gravement la paix civile, la cohésion nationale, la stabilité des institutions républicaines et le développement de la RD-Congo, Moïse Katumbi place l’intérêt supérieur de la Nation au-dessus des affinités politiques». À l’Assemblée nationale, les groupe parlementaires proches de Katumbi constituent la première force de l’Opposition avec près de 100 députés. De quoi faire de ce leader la principale attraction dans la perspective d’une nouvelle coalition politique. Mardi sur les antennes de Top Congo Fm, Francis Kalombo, son porte-parole, a laissé entendre que Katumbi «a accepté de venir parce que la population souffre». Derrière cette déclaration et ce communiqué semblent se profiler de gros enjeux: la formation d’une nouvelle coalition et la Primature qui serait miroitée à l’ancien gouverneur. Prendra? Prendra pas? A quelles conditions? Ces questions ont tout leur sens surtout que Katumbi compte parmi les personnalités politiques accrochées au respect de la Constitution, des lois du pays et des engagements pris. L’ancien gouverneur de l’ex-Katanga était dans une coalition des opposants pour présenter un candidat commun à la présidentielle de décembre 2018. Arrivés à Genève où ils ont créé Lamuka avec Martin Fayulu comme candidat commun de l’Opposition à cette présidentielle, le bateau opposition a chaviré quand Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se sont désolidarisés de Bemba, Katumbi, Muzito, Fayulu et Matungulu pour créer à deux une autre plateforme électorale à partir de Nairobi au Kenya dénommée «Cap pour le changement -CACH». Les résultats de la présidentielle donnant Tshisekedi vainqueur ont été contestés par le camp de Fayulu, appuyé par les témoins de la CENCO disant que c’est Martin Fayulu qui aurait gagné cette élection. La brouille s’était installée. Depuis, Fayulu ne cesse de réclamer la vérité des urnes. Au fur et à mesure, Katumbi et Bemba ont décidé de faire une opposition républicaine, forts de leurs députés représentant la minorité à l’Assemblée nationale. D’aucuns pensent qu’avec ces consultations, le camp de Genève pourrait se reconstituer, la politique étant dynamique. D’autres se demandent si Katumbi accepterait d’assumer le bilan de la gestion FCC-CACH.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer