Dossier à la Une

Kalev chez Monsengwo

L'AG de l'ANR, Kalev Mutond
L’AG de l’ANR, Kalev Mutond
L’idée du dialogue fait du chemin. Elle fascine les opposants et les personnalités déjà abordés par le haut fonctionnaire de l’Etat mandaté par le Président de la République, perçu comme gage de neutralité. Elle est aussi favorable à toutes les grandes chancelleries consultées
AfricaNews a mis ses équipes d’investigation en branle depuis que la presse kinoise spécule, sans trop de précisions, sur les rencontres entre l’administrateur général de l’Agence national de renseignements -ANR- Kalev Mutond et les ténors des principaux partis politiques de l’Opposition ainsi que différentes personnalités influentes. Il est aujourd’hui en mesure d’en donner des détails croustillants.
L’envoyé spécial de Kabila poursuit sa mission. Lundi 11 mai, il a fait le déplacement du Centre Lindonge, où le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, très détendu, l’a reçu. «Les choses se sont très bien passées. Le cardinal Monsengwo, visiblement très détendu, a longuement échangé avec l’AG Kalev dans l’un de ses locaux du Centre Lindonge», a confié une source proche de l’archevêché, demandant à AfricaNews de lui garantir l’anonymat, assurant que la rencontre a été encourageante.
La discrétion, c’est qu’ont également requis toutes les sources des couloirs des hôtels Béatrice et Memling, où des témoins ont vu Kalev recevoir des chefs des principaux partis politiques de l’Opposition, après avoir ouvert le ballet le 2 mai dernier à travers un entretien prometteur avec Félix Tshisekedi, dans la résidence du président national de l’UDPS, 10ème Rue Pétunias, commune de Limete. Favorable à la main tendue de Kabila, l’hôte de Kalev a demandé et obtenu des signes qui rassurent, des gestes de bonne foi, entre autres la libération des cadres et des militants de l’UDPS incarcérés pour diverses raisons, a-t-on appris.
Egalement approchée par l’AG de l’ANR, la Secrétaire générale du MLC a, elle aussi, eu gain de cause. Elle est certainement satisfaite d’apprendre la relaxation de ses camarades du parti écroués dans différents cachots. Sans conteste, l’initiative de Kabila a les faveurs des grosses écuries de l’Opposition et des grandes chancelleries tandis que la mission de Kalev récolte un franc succès. Les opposants eux-mêmes trouvent une explication à ce regain de confiance.
«La démarche du Président Kabila nous rassure parce que Kalev, un haut fonctionnaire de l’Etat, nous parait comme un gage de neutralité», commente un opposant sous le couvert de l’anonymat. Un avis que refuse de partager Joseph Olenghankoy. Le leader des FONUS dit douter de la sincérité de Kabila. Sa réserve l’a poussé à l’extrémisme jusqu’à décliner l’invitation de Kalev, comme il l’a lui-même affirmé à AfricaNews mardi 12 mai à Kasa-Vubu.
Cependant, le choix porté sur le patron de l’ANR est en train de favoriser un nouvel état d’esprit à l’Opposition. Il a même mis Vital Kamerhe en confiance au point d’amener le boss de l’UNC à accepter sans hésiter le rendez-vous de l’hôtel Béatrice, où il a donné des signaux positifs. Le même sentiment a prévalu au cours des séances de travail que Kalev a eues successivement avec José Makila, Gilbert Kiakwama… et Florentin Mokonda Bonza. Le missi dominici donnerait une grande satisfaction à Kabila s’il parvenait à séduire la CENCO, la Société civile, Léon Kengo wa Dondo et Ne Muanda Nsemi, qu’il envisagerait d’aller rencontrer dans les prochaines heures avant de déposer le rapport de ses consultations sur la table de travail du Président de la République.
Selon Jeune Afrique, Kalev, 57 ans, a fait ses classes dans les jeunesses du Mouvement populaire de la révolution -MPR. Entré à l’ANR sous Mobutu, il a cependant connu son ascension pendant le règne de Joseph Kabila quand il devient chef du département de la sécurité intérieure en 2007 avant de devenir en 2011 numéro un de l’Agence, l’une des rares administrations parfaitement fonctionnelles du pays.
Achille KADIMA MULAMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer