Dossier à la UneNationPolitique

Kabila: son retour surprise sur scène!

Le Raïs a cristallisé l’attention du public à la rentrée parlementaire à la Chambre haute du Parlement, volant la vedette à l’événement et suscitant les commentaires en sens divers!

Ça a été une surprise, un retour surprise! Une rentrée parlementaire doublée d’une rentrée politique d’un ancien Président de la République devenu sénateur à vie. C’est celle que le Sénat a connue mardi lors de l’ouverture de la session ordinaire de septembre 2020 avec la présence inédite de Joseph Kabila Kabange. Le Chef de l’Etat honoraire a signé son retour sur la scène politique. Dans la salle des conférences, toutes les caméras étaient braquées sur celui que les RD-Congolais appelaient et appellent encore affectueusement Raïs. Même les regards de tous ses collègues sénateurs étaient tournés vers l’homme de Kingakati. Les invités du président de la Chambre haute venus rehausser de leur présence la cérémonie d’ouverture étaient très attentionnés sur cette apparition. Joseph Kabila est devenu super star au Sénat. C’était lui la grande attraction. La preuve est que les photos selfies tirées avec ses collègues pour immortaliser cet instant historique ont inondé les réseaux sociaux. Les chasseurs d’images se sont régalés.

Cette sortie charrie plusieurs messages, plusieurs leçons. La première est que c’est pour la première fois que les RD-Congolais voient de leurs propres yeux un sénateur à vie, résultat d’une alternance pacifique au sommet de l’Etat. La deuxième leçon est fondée sur l’exemplarité, la simplicité et l’humilité d’un homme d’Etat. Joseph Kabila a démontré à la face du monde et de la nation qu’il a de la passion pour la RD-Congo comme il aimait le dire lui-même. La simplicité par le fait d’accepter d’occuper son siège au Sénat et de se mettre au milieu des autres parlementaires pour légiférer lui qui incarnait toute une institution, la première de la République.

L’homme de Kingakati a défié toutes les mauvaises langues qui doutaient de sa participation aux activés parlementaires. Oui. Il a déjoué tous les pronostics comme il sait bien le faire. Après plusieurs annonces sur sa présence au Sénat, l’homme a surpris tout le monde, accomplissant toute la Loi.

Commentant la présence de Joseph Kabila, le député national et coordonnateur du FCC, Néhemie Mwilanya, a eu ces mots sur twitter: «Il l’avait promis: ‘Je respecterai la Constitution’. Il l’a fait. Il ne s’est pas représenté pour un troisième mandat successif. Aujourd’hui, il a accompli toute la loi en assumant son nouveau statut, certes honorifique, celui de sénateur, sénateur à vie».

Dans la série de commentaires, certains sont allés jusqu’à comparer ce retour sur scène à la présence d’un général au front au moment où toutes les analyses présentent la session budgétaire comme celle de tous les enjeux. C’est le cas du député FCC Félix Kabange dans le message suivant: «La présence du Président honoraire Joseph Kabila au Sénat était très attendue depuis l’alternance. Elle marque en fait sa rentrée politique effective en ce moment où nous entrons dans une session parlementaire de tous les enjeux». «Kabila entend diriger les opérations depuis le Sénat», a renchéri un autre sociétaire du FCC. Quelles opérations? Suspense!

Toutefois, selon certaines informations, les négociations rouvertes entre le FCC et le CACH devraient être bouclées le 15 septembre, avant une probable rencontre entre Kabila et Tshisekedi dans les prochaines heures, annoncée comme celle de la dernière chance. «CACH veut renégocier certains points de l’accord, ce que refuse le FCC», a posté mardi sur twitter le confrère Stanis Bujakera.    

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer