Dossier à la UnePolitique

RDC: Le groupe parlementaire AFDC-A réagit à la campagne de diffamation contre bahati lukwebo

Dans une déclaration rendue publique le 05 janvier dernier, les députés nationaux du groupe parlementaire AFDC-A ont réagi de la manière la plus ferme contre la campagne de diffamation contre le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo. En fait, les élus nationaux membres de ce groupe parlementaire se sont insurgés contre le discours de haine et des attaques personnelles visant l’autorité morale de l’AFDC-A.

Cette situation qui s’observe dans la province du Sud-Kivu et plus particulièrement dans la ville de Bukavu est de nature à ternir l’image de marque du président du Sénat. Selon le député Dieudonné Ngwassi, président de ce regroupement parlementaire AFDC-A qui a lu la déclaration, cette campagne est entretenue par certains politiciens en mal de positionnement.

Elle s’articule notamment sur des allégations infondées, associant le président de la Chambre haute du Parlement à tous les maux dont souffre la province du Sud-Kivu, à travers le bilan du gouverneur de province Théo Ngwabidje qui, selon les détracteurs du sénateur Modeste Bahati, serait imposé par ce dernier.

Selon le même communiqué, d’autres allégations mensongères l’associent également aux activités d’exploitation illégale des ressources minières dans le territoire de Mwenga, dans la même province.

COMMUNIQUE-DE-PRESSE-DES-DEP.-NAT.-AFDC-A-SUR-LA-SITUATION-POLITIQUE-AU-SUD-KIVU

Les signataires de cette déclaration, réunis comme un seul homme, ont démenti de la manière la plus catégorique toutes ces allégations, en opposant à leurs auteurs, les différents combats menés à travers le temps par l’autorité morale de l’AFDC-A, pour le maintien de la paix, l’implantation de l’AFDC à travers le pays et en dehors de celui-ci, mais aussi sur le plan social en donnant des emplois à plusieurs jeunes RD-congolais. Sans vous en dire plus, voici l’intégralité de cette déclaration.

JeJe MBUYAMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer