Dossier à la UneNationPolitique

Groupe de travail d'Edem Kodjo:Une députée MSR se faufile dans la liste de la Société civile

La présence de Juliette Mughole au n°10 sur la liste rendue publique par le Facilitateur et dont l’appartenance n’est pas identifiée est députée nationale issue du MSR, un parti membre de la Majorité présidentielle, fait jaser
Le facilitateur désigné par l’Union africaine et appuyé par l’ONU, l’UE et l’OIF a estimé vendredi qu’il n’y aura pas de dialogue sans la participation de l’UDPS. Les accusations fusent de toutes parts. Au demeurant, l’UDPS d’Etienne Tshisekedi devient incontournable. Edem Kodjo ne mâche pas ses mots: «il n’y aura pas de dialogue sans la participation de l’UDPS».  Jusqu’ici la fille ainée de l’Opposition RD-congolaise n’a pas encore déposé sa liste auprès du facilitateur mais son poids politique s’impose… on peut bien attendre et prendre le pays en otage. Dans cette attente, le Togolais s’est résolu de mettre en place un groupe de travail de 10 représentants de la Société civile forces vives de la nation. A peine dévoilée, la mouture est vivement critiquée. Stève Mbikayi réclame le départ de Kodjo pendant que Jean-Marie Ntantu Mey note, pour sa part, que les noms proposés par le facilitateur n’ont pas fait l’objet de désignation par la Société civile réunie. La crise persiste. Maman Sidikou, patron de la MONUSCO, dans un communiqué publié samedi, s’est dit profondément préoccupé par les tensions croissantes en RD-Congo, lesquelles risquent de compliquer la tenue du dialogue politique censé baliser le chemin pour des élections apaisées.
La tenue du dialogue national inclusif est suspendue à la volonté politique de l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS- d’Etienne Tshisekedi qui doit envoyer au facilitateur Edem Kodjo la liste de ses six représentants au Comité préparatoire. L’UDPS avait promis de désigner ses délégués le 10 mai dernier et voici qu’aujourd’hui, 23 mai soit 13 jours supplémentaires, rien n’est fait dans ce sens. La machine est bloquée, les choses n’avancent pas. Au cours d’un point de presse vendredi 20 mai à Kinshasa, Edem Kodjo, facilitateur désigné par l’Union africaine -UA-, a éventré le boa en soulignant: «il n’y aura pas de dialogue sans la participation de l’UDPS».
Puisque l’UDPS tâtonne encore à nommer ses représentants, le facilitateur a jugé bon de mettre en place un Comité de travail composé de 10 représentants de la Société civile. Il s’agit de: Abbé Donatien Nshole -CENCO-, Révérend pasteur François-David Ekofo, Marie-Madeleine Kalala, -CNC-, Jonas Tshiombela -CNC-, Jérôme Bonso -RECIC/AETA, Maguy Kyala -Forces vives, Albert Yuma -FEPC, Dirk Shaka -Lucha, Jean-Marie Alumba Lukamba -Diaspora- et Juliette Mughole. Cette dernière est députée MSR, donc proche de la Majorité présidentielle, et sa présence sur une liste essentiellement dominée par des membres de la Société fait jaser et est à l’origine de la méfiance au sein de la classe politique et de la Société civile dont les mandats de représentation au Comité préparatoire du dialogue sont passés de 6 à 10.
Ces préposés de Kodjo ne sont pas acceptés par d’autres leaders. C’est la politique de «je t’aime, moi non plus». C’est le cas de Steve Mbikayi qui accuse le facilitateur de partialité et sollicite pour ce faire son départ au motif qu’il se concentre sur un seul parti politique, l’UDPS. .
«On n’a jamais vu dans un pays qu’on donne le rôle à un parti politique de gérer d’autres partis politiques», a-t-il évoqué samedi. Député et président de la Nouvelle classe politique et sociale, Mbikayi est aussi opposé à la mise en place du groupe de travail proposée par Kodjo. «Nous avons constaté que M. Kodjo est dépassé par les événements. Il est en train de violer tous les textes convoquant ce dialogue en commençant par la résolution 2098 qui a parlé de l’inclusivité du dialogue. Il viole notamment la résolution 2277 et même l’ordonnance convoquant le dialogue qui n’a pas prévu un groupe de travail mais qui a prévu un comité préparatoire», estime Mbikayi, rejoint par Jean-Marie Ntantu Mey.
Le président du comité des sages de la Société civile note que certains membres du groupe de travail annoncé par Kodjo n’ont pas été mandatés par la Société civile et ne peuvent pas engager cette dernière. Selon lui, le comité préparatoire du  dialogue qui sera mis en place doit tenir compte de la représentativité de l’espace national de la Société civile».
De son côté, Maman Sidikou, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RD-Congo, dans un communiqué publié samedi 21 mai, se dit «profondément préoccupé par les tensions politiques croissantes» dans ce pays et pense que ces tensions risquent de compliquer la tenue du dialogue politique, censé baliser le chemin des élections apaisées. Sidikou en appelle au strict respect de l’Etat de droit et des libertés fondamentales garanties par la Constitution RD-congolaise. «La multiplication des procédures judiciaires ainsi que tous autres actes ayant pour effet de rétrécir l’espace politique, ne feront qu’exacerber ces tensions et rendre encore plus difficile la tenue du dialogue politique que le Président de la République appelle de ses vœux», redoute-t-il.
Selon le patron de la MONUSCO, seul un dialogue politique véritablement inclusif et respectueux de la Constitution permettra aux acteurs congolais de relever avec succès les défis de l’heure, en particulier ceux liés au processus électoral.
C’est ici qu’il appelle les acteurs politiques, tant de la Majorité présidentielle que de l’Opposition politique, à un sursaut patriotique pour mettre l’intérêt du pays au-dessus de toute autre considération et réaffirme le soutien de l’ONU à la Résolution 2277 et à Edem Kodjo, désigné par l’UA pour jouer le rôle de médiateur en RD-Congo.
Octave MUKENDI
Liste groupe de travail de la Société civile
1. Abbé Donatien Nshole -CENCO-,
2 Révérend Pasteur François-David Ekofo,
3. Marie-Madeleine Kalala, -CNC-,
4. Jonas Tshiombela -CNC-,
5. Jérôme Bonso -RECIC/AETA,
6. Maguy Kyala -Forces vives,
7. Albert Yuma -FEPC,
8. Dirk Shaka -Lucha,
9. Jean-Marie Alumba Lukamba -Diaspora-
10. Juliette Mughole

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer