Dossier à la UnePolitique

Gouvernorat du HAUT-KATANGA: Kasweshi pour remplacer Kazembe

Convoqué en toute urgence à Kinshasa après avoir été longuement
auditionné à Lubumbashi par une grande délégation des bonzes de la
Majorité présidentielle, le gouverneur du Haut-Katanga, conscient de
ses frasques, risque gros mais ne compte pas céder son fauteuil de si
tôt
Jean-Claude Kazembe est sur la corde raide. A l’origine, sa mégestion
et sa nature conflictuelle qui ont fini par plomber ses relations avec
les membres de l’exécutif provincial, l’assemblée provinciale, le
patronat et d’autres structures de la société civile. Il y a deux
semaines, sur fond des tensions locales, l’autorité morale de la MP a
dépêché à Lubumbashi une grande commission dirigée par le secrétaire
général de la Majorité présidentielle et président de l’Assemblée
nationale Aubin Minaku, confie une source à AfricaNews. Cette mission
a été très mal perçue par le gouverneur qui a, dans ses différentes
prises de parole lors de la réunion, fait preuve d’un écart de langage
notamment envers le SG de la MP, avant de se faire recadrer violemment
par Chikez Diemu, ancien SG du PPRD et notable de l’ex-Katanga.
Aujourd’hui, selon notre source, la MP se prépare à remercier Kazembe
qui a le choix entre la démission ou une motion de défiance. «Au pire
des cas, il sera suspendu provisoirement par une ordonnance
présidentielle», commente un cadre de la MP.
Dans la ville haute, Jean-Claude Kazembe appartient déjà au passé.
Accusé de mégestion et d’impolitesse vis-à-vis de sa hiérarchie et
même de certains membres de son gouvernement, le jeune gouverneur du
Haut-Katanga rappelé à Kinshasa depuis mardi dernier est en ballotage
très défavorable. La question de son remplacement est sérieusement
étudiée par son parti, le PPRD.
Fridolin Kasweshi et Delphin Kasongo en embuscade
Des tractations seraient mêmes déjà en cours au sein de la MP afin de
constituer un ticket gagnant. Fridolin Kasweshi, ancien ministre des
Travaux publics, serait le favori à ce poste. Il devrait faire un
ticket avec l’actuel ministre provincial de l’intérieur, Delphin
Kasongo. Mais d’après un membre influent de la MP originaire de
l’ex-Katanga, la question mérite une grande attention. Contrairement à
Kazembe, Kasweshi est Muyeke de Bunkeya, tribu minoritaire du
Haut-Katanga. Une sensibilité qu’il faut prendre en considération pour
ne pas donner l’impression d’une chasse aux sorcières qui serait
lancée contre les Bemba, avise le bonze de la MP.
Le colistier de Kawseshi, Delphin Kasongo est, quant à lui, originaire
de Kilua, territoire de Mpweto. Ceci aura certainement le mérite de
corriger l’imposture actuelle de Bijou Kat, vice-gouverneur, non
originaire du Haut-Katanga.
Cependant, poursuit notre source, cette corde sensible ne doit
nullement constituer une excuse contre les manquements de Kazembe qui,
même s’il se tirait de la situation, n’a plus la confiance de
personne. Contacté à plusieurs reprises par AfricaNews afin de donner
sa version des faits, Jean-Claude Kazembe qui avait pourtant promis de
faire parvenir sa version, a brillé par le silence au dernier moment.
YA KAKESA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer