Dossier à la UnePolitique

La grande équipe du PALU est de retour: Gizenga relance Muzito et Mayobo

Avec l’ancien Premier ministre et l’ex-ministre près le PM, Georgine Madiko, Jean-Baptiste Nthawa et Sylvain Ngabu forment, aux côtés de Lugi Gizenga, un cartel des vertébrés pour faire face à l’émiettement politique en vogue et en perspective de l’unité de la Gauche congolaise, finalité politique du PALU édictée par les enjeux électoraux
Antoine Gizenga Fundji, secrétaire général et chef du Parti lumumbiste unifié -PALU-, vient de signer une décision nommant cinq nouveaux secrétaires permanents adjoints pour épauler son fils Lugi Gizenga dans ses fonctions de secrétaire permanent et porte parole du parti. «C’est pour faire face à l’émiettement politique en vogue et en perspective de l’unité de la Gauche congolaise, finalité politique du PALU», justifie le patriarche de Gungu dans sa décision. C’est ainsi que Lugi, acronyme de Lumumba Gizenga, garde son poste de secrétaire permanent et porte-parole du parti.
Godefroid Mayobo, ancien ministre délégué auprès du Premier ministre et ancien secrétaire permanent et porte-parole du PALU, actuellement député national, est désigné 1er secrétaire permanent adjoint. Il est chargé de la coordination de la cellule des conseillers généraux à la conception et les stratégies du parti. Sylvain Ngabu, ancien vice-ministre à la Défense nationale, garde son poste de 2ème secrétaire permanent adjoint en charge des questions administratives et juridiques. L’ancienne 2ème vice-présidente de l’Assemblée nationale Georgine Madiko est désignée 3ème secrétaire permanent adjoint en charge de l’inspection, contrôle et vérification. Pour sa part, Jean-Baptiste Nthawa, ancien ministre du Budget, est 4ème secrétaire permanent adjoint chargé de l’information, éducation civique et politique du parti. Enfin, le Premier ministre honoraire et député national Adolphe Muzito est nommé 5ème secrétaire permanent adjoint en charge des questions sociales, économiques et électorales.
Selon l’article 2 de la décision signée jeudi 16 mars par Antoine Gizenga, «les secrétaires permanents adjoints fonctionnent sous la coordination du secrétaire permanent et porte-parole du parti. Ils président les réunions des commissions des conseillers généraux convoquées à leur propre initiative ou à celle des bureaux des coordinations des conseillers généraux, assistés des coordinations et organes techniques du parti, placés sous leur autorité».
C’est le retour de la grande équipe. Pour les observateurs, cette restructuration tombe à point nommé au vu des enjeux électoraux en perspective. Les personnalités réintégrées connaissent très bien les rouages politiques qu’ils ont côtoyés en assumant les hautes fonctions au sein du gouvernement. Le nouveau souffle est donné au PALU pour poursuivre sa lutte politique.
Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer