Dossier à la UneEcofinSociété

FINCA RDC s’affirme davantage

Le mois de février a été riche en activité chez FINCA RDC SA qui ne cesse d’œuvrer pour la formation et le recyclage de son personnel en vue d’une utilisation efficiente de l’extincteur pour la sécurité au travail. Leader sur le marché de la micro-finance en RD-Congo, FINCA RDC a également sensibilisé la population de la commune de Masina sur la bancarisation. Ses agents ont eu des entretiens fructueux et cordiaux avec la population de cette municipalité et des communes environnantes sur l’importance et les avantages d’avoir un compte d’épargne chez FINCA RDC. Par ailleurs, du 13 au 17 février 2017, cette coopérative d’épargne, comptant à ce jour 21 agences parsemées à travers le pays, a organisé à Kinshasa dans le prestigieux cadre de Béatrice Hôtel, une session de formation sur la «stratégie d’entreprises et analyses financières au profit de ses directeurs régionaux, chefs d’agences et directeur des départements et services». FINCA, qui se veut le n°1 de la micro-finance en RD-Congo, multiplie moult stratégies pour sa présence dans des milieux ruraux où l’implantation d’une branche formelle n’est pas évidente. FINCA RDC, toujours aussi motivé et habité par l’excellence, promet d’innover davantage. Ci-dessous, le communiqué de presse de FINCA RDC.
Christian BUTSILA

FINCA RDC SA recycle son personnel à l’utilisation efficiente de l’extincteur pour la sécurité au travail
Le 03 février 2017, à Kinshasa-Gombe, FINCA RDC a procédé à la formation et au recyclage de son personnel de Head Office dans la «Prévention et lutte contre les incendies», s’inscrivant ainsi dans la «Sécurité au travail». Le but poursuivi par cette formation a été d’avoir, au sein de la société, des pompiers auxiliaires. La théorie dans le hall du Head Office a été couplée à la pratique dans l’enceinte du parking.
Freddy Kisimba et Olga Nkombo, agents de cette institution financière, ont reconnu et souligné l’importance combien grande et vitale de cette session. «Cette formation ne va pas seulement nous aider aux postes de travail actuel, mais aussi dans notre vie courante», ont-ils dit.
FINCA RDC et ses 1.020 POS FINCA eXpress atteints en fin 2016
Leader sur le marché de la micro-finance en RD-Congo, FINCA ne fait pas dans la dentelle pour atteindre ses objectifs. En fin 2015 alors qu’il célébrait à l’Hôtel Béatrice de Kinshasa 500 POS de FINCA eXpress, l’objectif fixé a été de rejoindre la barre de1.020 POS en fin 2016. Chose faite!
Au cours de la célébration de l’hôtel Béatrice, Sibia, responsable de Services bancaires, a renseigné que la première transaction de FINCA eXpress a commencé en 2011. «En cette époque-là, le POS opérait dans 4 types de transaction qui sont: dépôt, retrait, extrait de comptes et balance. Et l’opération ne s’effectuait qu’en une seule monnaie: le dollar américain. A ce jour, pour dire 6 ans après, plus de 7 types de services sont opérationnels dans un point FINCA eXpress», a-t-elle précisé. Puis: «l’opération dans la machine s’effectue en deux monnaies désormais: Franc congolais et dollar américain. En plus de cela, le tout est fait avec empreinte digitale».
Une innovation, a estimé Sibia, qui apporte à la fois simplicité, accessibilité et sécurité et qui contribue efficacement à l’inclusion financière en RD-Congo grâce à FINCA eXpress, service financier de FINCA RDC SA. A scruter ses propos, ce service vise la proximité, la facilité d’accès aux services financiers des populations exclues et le renforcement de l’inclusion financière en RD-Congo. En plus, par ce service, FINCA se veut d’encourager à l’épargne pour les gagnes petits en réduisant la distance et les coûts d’exploitation pour la société. Ainsi, FINCA, qui se veut le n°1 de la micro-finance en RD-Congo, multiplie moult stratégies pour sa présence dans des milieux ruraux où l’implantation d’une branche formelle n’est pas évidente.
D’après Yannick Komotir, Delivery Channels Manager, 20% de ces points FINCA eXpress se trouvent en milieu rural, plus précisément dans les territoires de Madimba et Mbanza-Ngungu, dans le Kongo Central. Et, prochainement, Mokambo, Fungurume, Kapolowe et Bunkeya, dans l’ex-province du Katanga, vibreront au rythme de FINCA eXpress. «FINCA bénéficie dans ce domaine de l’inclusion financière dans les zones rurales, d’un appui technique d’ELAN RDC, une institution d’appui au développement qui vise la construction d’une économie plus efficace et plus inclusive pour le pays», a-t-il précisé.
Les actions louables de FINCA ne passent sans traces. Des témoignages fusent. Tous attestent, comme un chant entonné à l’unisson, le succès du business.
Œuvrant dans la commune de Masina, le POS FINCA eXpress «God Blessing», en plus de son expérience d’environ 5 ans, est devenu un centre d’affaires. Tout au long de la journée, a-t-on appris, plus ou moins 100 transactions s’y opèrent, avec la machine, partant de dépôt, retrait, FINCA PAY avec paiement des certains frais, notamment réabonnement aux forfaits de Startimes, contribution à l’équipe FC Renaissance, etc. Gloria Malikidogo, une des opératrices, a précisé que les plus d’opérations de dépôt s’effectuent du lundi au jeudi, tandis qu’au week-end, les clients accourent pour des retraits. Claire Wandey, propriétaire du POS, placent leur succès dans la disponibilité des fonds pour les transactions.
Augustin Landu Lessa, quant à lui, détient à son compte 20 terminaux ou POS qui fonctionnent convenablement. Avec ses 4 motos pour la mobilité de ses collaborateurs circulant et desservant plusieurs quartiers des communes de Kinshasa, les POS Augustin Landu Lessa sont opérationnels dans les communes de Barumbu, Kinshasa, Kalamu, Limete, Masina et Kingasani. Et, en milieu rural, à plus de 130 Kms de Kinshasa, dans la province du Kongo Central, à Madimba, Inkisi et Mbanza-Ngungu.
Des fleurs qui ne poussent FINCA à se prélasser sur ses lauriers. Au contraire, FINCA, toujours aussi motivé et habité par l’excellence, promet d’innover davantage et de lancer d’autres services et traits à valeurs ajoutées dans les jours à venir pour un futur meilleur des RD-Congolais.
FINCA RDC sensibilise la population de la commune de Masina pour la bancarisation
La marche, au courant de ce mois de février, s’est poursuivie avec la campagne de sensibilisation sur la bancarisation au bénéfice de la population de la commune de Masina.
Les agents FINCA ont eu des entretiens fructueux et cordiaux avec la population de cette municipalité et des communes environnantes sur l’importance et les avantages d’avoir un compte bancaire chez FINCA.
«FINCA RDC accompagne le développement du pays face au défi du faible taux que connaît la RD-Congo en bancarisation, quoique doté d’innombrables potentialités pour le progrès», a fait savoir un agent, signifiant que grâce à cette campagne de nombreux comptes ont été ouvert. «La RD-Congo accuse un faible taux de bancarisation, 6%, renseignent des chiffres, laissant plus de 40 millions d’adultes en dehors du circuit bancaire. Et, FINCA s’en rend bien compte et sensibilise!», a lancé dans la foulée un autre agent.
«J’ai finalement compris l’importance d’avoir un compte bancaire. Il serait bon que tout le monde ait un compte bancaire qui lui permettra d’y percevoir son salaire, de procéder aux achats sur transaction bancaire, de payer son loyer ou de s’acquitter d’autres charges…», a appelé un sensibilisé ayant requis l’anonymat. Et de laisser entendre: «le compte bancaire est bon pour simplement mettre de l’argent en sécurité, et ainsi bien gérer son budget, quel qu’il soit».
Renforcement des capacités des managers FINCA en stratégies d’entreprises et analyses financières
Du 13 au 17 février 2017, FINCA RDC SA, leader en micro-finance en RD-Congo, comptant à ce jour 21 agences parsemées à travers le pays, a organisé à Kinshasa dans le prestigieux cadre de Béatrice Hôtel, une session de formation sur la «stratégie d’entreprises et analyses financières au profit de ses directeurs régionaux, chefs d’agences et directeur des départements et services».
A l’issue de cette formation certifiant, animée par Gary Costin, CEO et initiateur de l’Institut international pour la formation professionnelle, institution de notoriété internationale basée aux Etats-Unis, et Francis David Madimu, responsable de la formation de FINCA RDC, les participants se sont vu décerner un mini MBA en «Strategic Operations and Business Executive»,.
Rendre les managers FINCA capables de s’adapter au nouveau modèle du business actuel a constitué l’objectif majeur de cette formation qui s’est attelée sur une réflexion stratégique susceptible de permettre à l’institution de relever les défis du nouveau modèle du business.
27 participants, venus de toutes les agences de FINCA, disséminées à travers la RD-Congo, et des départements et services de FINCA RDC, ont bénéficié pendant trois jours, d’une formation de haute facture, basée sur les meilleures pratiques dans le secteur financier. Ils ont été induis à l’utilisation des outils efficaces pour une gestion efficiente de l’entreprise.
La session s’est achevée par l’exploration des questions liées à la responsabilité sociale des entreprises pour faire de ces gestionnaires des artistes d’un avenir meilleur. Chaque participant, au terme de la séance de travail, s’est affiché satisfait se décidant d’élaborer un plan d’action de mise en œuvre des différents projets pouvant permettre de lancer les multiples produits que dessert l’institution à ce jour.

Articles similaires

Fermer
Fermer