Dossier à la UnePolitique

Dialogue :Tshisekedi annonce son retour à Kinshasa

Le leader de l'UDPS, Etienne Tshisekedi
Le leader de l’UDPS, Etienne Tshisekedi
Dans un message des vœux 2016 aux RD-Congolais, le leader de l’UDPS a annoncé vendredi 8 janvier, depuis Bruxelles, capitale belge où il séjourne il y a plus d’une année, son retour imminent au pays en vue de prendre une part active au dialogue politique
Dialogue politique, Etienne Tshisekedi y tient mordicus en vue de mettre fin à la crise politique actuelle. C’est ainsi dans son message de vœux 2016 au peuple RD-congolais, le président national de l’Union pour la démocratie et le progrès sociale -UDPS-, a annoncé son retour imminent en RD-Congo dans les tous prochains jours et précisé qu’il prendra part au dialogue politique national inclusif. «Bientôt, je serai parmi vous pour que nous puissions lier nos efforts pour gagner», a-t-il annoncé.
Dans un message publié sur Internet par la présidence du parti, on aperçoit dans une vidéo un Tshisekedi assis au milieu des drapeaux RD-congolais et de l’Union africaine et coiffé de son légendaire «Munyere» que beaucoup des militants UDPS portent au pays.
 
C’est depuis Bruxelles, en Belgique, qu’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, président national de l’UDPS a adressé son message de vœux 2016 au peuple RD-congolais. Ce message, très court, a été posté sur Internet par la présidence de son parti. Le sphinx de Limete commence son adresse par déplorer le fait que l’année 2015 se soit terminée sans que le peuple qui est à la source du pouvoir ait trouvé satisfaction à ses besoins.
Tshisekedi évoque les assassinats perpétrés dans la partie Est de la RD-Congo notamment dans les territoires de Beni et Butembo, dans la province du Nord-Kivu, la privation de liberté à plusieurs personnes par l’emprisonnement, le décès de plusieurs citoyens faute d’infrastructures sanitaires adéquates. Il en tire cette conclusion: «L’année 2015 vient de s’achever sans que le peuple puisse espérer obtenir les résultats qu’il aurait pu obtenir en comptant sur les immenses richesses du pays». Dans cette optique, le lider maximo laisse entendre que l’idée du dialogue est venue du pays et de la Communauté internationale pour mettre tout le monde autour d’une table. C’est ainsi que Tshisekedi lance un appel à toutes les forces acquises au changement d’être ensemble pour trouver les solutions adéquates aux problèmes actuels de la RD-Congo.
Lui-même sera participant à ce dialogue. «Bientôt, je serai parmi vous pour que nous puissions lier nos efforts pour gagner», a-t-il souligné. Toujours en Belgique, lors de la conférence de presse tenue 27 juin 2015 à Bruxelles et dédiée au 55ème anniversaire de l’indépendance de la RD-Congo, Etienne Tshisekedi wa Mulumba avait déclaré: «On a beaucoup épilogué autour du mot dialogue. Le dialogue est un principe inscrit dans nos coutumes. Quand il y a un conflit dans une communauté, on se retrouve autour d’une table pour chercher des solutions. Ce n’est pas une faiblesse de notre part parce que le tout sera sanctionné par le peuple. S’il y a des agendas cachés, le peuple prendra ses responsabilités». Entre temps, deux camps se sont créés au pays: ceux de pro et anti-dialogue.
Le Front citoyen qui s’est créé au pays après le séminaire tenu à l’Ile de Gorée au Sénégal sur la démocratie en Afrique subsaharienne combat la tenue du dialogue. Il est clair qu’avec la participation de l’UDPS et de la Majorité présidentielle au dialogue, le camp du refus ne pourrait s’en prendre qu’à lui-même.
Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer