Dossier à la UnePolitique

DEA de Matata, le dossier qui fâche l’APUKIN

DEA de MatataDEA de MatataLe Recteur de l’UNIKIN, le professeur Daniel Ngoma, a suspendu les vice-doyens de la Faculté
de l’Economie soupçonnés d’avoir fuité dans la presse leur courrier dénonçant la violation
de la procédure en matière de défense de mémoire de DEA du candidat Matata Ponyo
L’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa -APUKIN-, réunie samedi à l’UNIKIN, a vivement protesté contre la suspension du professeur Mathias Nzanda-Buana Kalemba et de son collègue Luyindula Nzinga, respectivement vice-doyen à la Recherche et vice-doyen à l’Enseignement à la Faculté des Sciences économiques et de gestion, opposés, ensemble avec leur collègue chef de Département ai, le professeur Bolito Losembe, a la violation de la procédure et des instructions académiques constatée dans la défense du mémoire du Diplôme d’études approfondies -un diplôme de 3ème Cycle qui ouvre la voie à la préparation d’une thèse- de l’apprenant Matata Ponyo.
L’APUKIN a brandi la menace de décréter une grève si le Recteur Daniel Ngoma ne revenait pas sur cette décision jugée inique, rapporte une source proche du dossier. «A nos yeux, cette mesure inique constitue des représailles à l’endroit des collègues professeurs qui exercent des missions officielles au sein de la Faculté et de l’Université et ont dénoncé un vice de procédure dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions académiques et administratives», tempête un professeur enseignant à la Faculté de Droit, fustigeant la mise en place, le 22 février 2016, d’une «Commission ad hoc chargée d’enquêter sur la publication d’une correspondance adressée au Secrétaire général académique de l’Université de Kinshasa, dénonçant le non respect de la procédure en matière de défense de mémoire de DEA de Matata Ponyo Mapon».
Comme certains professeurs de l’UNIKIN, AfricaNews a pu se procurer une copie de la décision portant mise en place de cette Commission ad hoc signée par le directeur de cabinet du recteur, le professeur Tingu Yaba Nzolameso -en fac similé. La mesure portant suspension des vice-doyens est intervenue à l’issue de cette enquête, apprend-on. A en croire un tweet de Pierre Kangudia publié il y a 5 jours, «les profs sont suspendus, avec privation des salaires, à la demande du gouvernement». Une question taraude les esprits à l’APUKIN: «Est-ce une faute administrative que de demander au Secrétaire général académique de veiller au respect de la procédure normale en matière de défense de DEA qui commence logiquement par le Département?» L’étrange riposte du recteur Ngoma tend à le faire croire.
Les vice-doyens Nzanda-Buana et Luyindula Nzinga ainsi que le chef de Département ai du Département des Sciences économiques, Bolito Losembe, ont manifesté leur désapprobation face au changement du comité d’encadrement et à la modification du sujet du travail de Matata à l’insu du Département. Ils ont tenu à le faire savoir dans une lettre adressée au Secrétaire général académique de l’UNIKIN le 28 janvier 2016, dans le cadre de leurs prérogatives respectives et du fonctionnement normal de la Faculté des Sciences économiques et de gestion, appelant à la régularisation du dossier.
Alors qu’il se pose un problème d’éthique et d’exemplarité dans cette affaire impliquant des hauts cadres du pays, les professeurs membres de l’APUKIN ont juré de témoigner leur solidarité à leurs collègues inquiétés.
AKM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer