Dossier à la UneDossier spécial électionsPolitique

Course à la présidentielle de 2023: Sesanga ira, ira pas?

Delly Sesanga va-t-il s’aligner sur le starting-blocks de la présidentielle de décembre 2023? La question est sur toutes les lèvres depuis que le leader d’Envol a entamé, le 14 janvier dernier, une tournée nationale pour vulgariser son projet de refondation de la RD-Congo. L’appel est pressant. Sesanga pensant. Il est, croit-on, en train de mûrir cette invitation lui soumise par les populations des coins où il a tenu des meetings pour exposer autour de son projet de refondation de la RD-Congo. De Kolwezi à Isiro en passant par Kindu, le leader d’Envol a fait carton plein.

Son projet a triomphé. Ce projet, dont la finalité est de redresser les différents secteurs de la vie nationale, a vivement été salué aussi bien par les populations que par les acteurs de la Société civile. «Un projet clair et limpide à la dimension d’un grand Confo que nous voulons tous», a confié un certain Patrick, la trentaine, qui dit avoir été toute ouïe pour se rendre compte de la pertinence du projet de Sesanga.

«Convaincu», il n’a demandé qu’une chose à l’élu de Luiza: «postuler à la présidentielle…»

Comme lui, ils sont nombreux à formuler cette demande à l’attention à Sesanga. Y compris des journalistes dans la délégation qui l’accompagne dans cette tournée. En «off the record», la question lui est mainte fois posée. A chaque fois, il botte en touche. De nombreuses questions taraudent leurs esprits: ira, ira pas? Va-t-il s’arrêter en si bon chemin alors que son projet de société est validé au sein de la population? «Partout où il est passé, Sesanga a touché la corde sensible de ses concitoyens.

L’élu de Luiza parle à ces populations de leurs difficultés, de leur quotidien que le député qu’il est connaît par cœur. Des difficultés auxquelles l’alternance intervenue au sommet de l’État après les élections de 2023 n’a pas trouvé de solution», ont décrypté des acteurs de la Société civile, confiant en outre que «le projet de Sesanga offre au pays une nouvelle chance pour un changement qualitatif au pays».

Outre son projet de refondation du Congo, le combat pour la réduction du train de vie des institutions a marqué positivement ses compatriotes de la RD-Congo profonde avec qui il échange depuis le 14 janvier. Ce combat, a expliqué le leader d’Envol, offre l’avantage d’allouer davantage des ressources dans des projets sociaux pour améliorer la qualité de vie des populations. Un combat que l’élu de Luiza a entrepris depuis les travées de l’hémicycle du Palais du peuple où il n’a de cesse appelé à une gestion efficiente des fonds du Trésor public. Réputé pour ses prises de position réfléchie et républicaine, Sesanga, estiment d’aucuns, a le profil pour briguer la magistrature suprême au vu de sa riche expérience dans la vie publique. Ancien ministre, Sesanga est l’un des rares députés à n’avoir jamais perdu son siège à l’hémicycle depuis 2006.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page