Dossier à la UnePolitique

Au Kongo central, Mbadu booste les investissements

Mbadu 2 news (3)
Depuis l’avènement de l’actuel gouverneur, les investissements réalisés dans la province du Kongo Central dépassent USD 1,219 milliard dont USD 100 millions servent à la construction de la route allant de Songololo sur la RN1 à Lufu, à la frontière avec l’Angola, longue de 17 km avec poste de passage avec Guichet unique, Parking et marché. En même temps, le numéro 1 de la province intensifie les travaux de réfection des pistes rurales et de construction d’ouvrages complémentaires dans tous les districts
La rétrocession a beau arriver à compte-gouttes -effort de guerre oblige-, le gouverneur du Kongo Central Jacques Mbadu a su trouver des pistes pour faire vivre la province et relancer les investissements. Ça sonne agréablement non seulement aux oreilles du Président de la République Joseph Kabila dont le gouverneur est en train de réaliser le programme. Mais aussi de la population bénéficiaire. Depuis son avènement il y a 30 mois, Mbadu a déjà consacré USD 1,3 milliard aux investissements, sur fonds propres de la province.
Et ça bouge dans tous les domaines, dans les principales villes et tous les territoires. Chef-lieu de la province, Matadi a, à elle seule, eu droit à environ USD 18 millions, notamment pour la construction du stade Lumumba, la réhabilitation des terrains du camp Redjaf et Damar, la construction du siège du gouvernement provincial, la desserte en eau potable, les infrastructures routières en béton… et la fourniture des transformateurs à la SNEL.
Boma a bénéficié d’environ USD 5 millions pour le paiement de l’acompte des travaux de construction du stade SOCOL et de 5 kilomètres de routes bétonnées. Les dix territoires ont reçu chacun USD 320.000 pour la construction ou la réhabilitation des écoles et des centres de santé, la réhabilitation des bâtiments administratifs et d’autres infrastructures. Côté investissements privés, le gouvernement provincial a misé USD 300 millions dans la Cimenterie de Minkelo initiée par l’opérateur Raw Bank- et autant pour la Cimenterie de Malanga, en collaboration avec le Groupe Barnet PPC/RDC.
L’avenir socioéconomique du Kongo Central passe aussi dans le partenariat public-privé. Le gouverneur Mbadu y a déjà investi USD 447,5 millions. Concrètement USD 100 millions dans l’usine d’engrais organiques Triumph RDC en construction au port de Boma, USD 120 millions pour la RN1 Boma-Matadi, USD 100 millions pour les travaux de réfection de la RN1 Matadi-Kinshasa, USD 15 millions pour le port sec du groupe Ledya.
Puis USD 10 millions dans l’usine de bitume de SOCIR, USD 2,5 millions pour le lancement de l’usine des concassés de Lusanga et USD 200 millions  pour le projet SOPECO-CREC 7 destiné à la construction des routes Muanda-Yema, Muanda-Lindi et Songololo-Lufu… Tous ces projets jettent les bases de la reprise et ont favorisé les embauches avec la création d’environ 10.000 emplois au Kongo Central en 30 mois.
Cinquante emplois supplémentaires viennent d’être créés à Songololo où le gouverneur Mbadu a lancé les travaux d’asphaltage de la RN15 Songololo-Lufu dimanche 1er novembre, en présence de plusieurs personnalités. A en croire le ministre provincial des Infrastructures Roger Massamba, ces travaux s’inscrivent dans le vaste projet d’asphaltage de plusieurs routes de la province dont celle de Muanda-Yema.
Ils sont financés, comme tous les autres projets d’investissement ci-haut évoqués, sur fonds propres du gouvernement provincial. La route Songololo-Lufu est la principale voie d’accès des produits et marchandises en partance vers l’Angola via la province du Zaire. Elle est aussi la seule voie d’acheminement des produits en provenance d’Angola via cette province. Son asphaltage connecte davantage la RD-Congo à l’espace SADC et à l’Afrique australe. L’entreprise chinoise CREC 7, chargée de réaliser les travaux, s’engage à construire, dans six mois, une belle route longue de 17 km avec une largeur de 17,5 mètres, accotements compris.
Le projet prévoit aussi un poste de passage avec guichet unique, un parking et un marché modernes.
Renouveau dans les districts avec la réhabilitation des pistes rurales et la construction d’ouvrages complémentaires
La population de Songololo n’en revient pas. Elle a exprimé sa joie à travers l’administrateur du territoire: «Nous tenons à remercier le Chef de l’Etat, le Président de la République Joseph Kabila, et le gouverneur Jacques Mbadu pour la matérialisation de cet important projet. La population de Songololo et de tout le Kongo Central n’oubliera pas cette réalisation qui lui permettra de traverser de l’autre côté de la frontière tête haute».
Outre la route Songololo-Lufu, des sources proches du gouvernement provincial confient que le FONER a financé l’entretien des tronçons routiers Kilueka-Tumba 28 km, vers Songololo; Lukula-Ntulumba 13 km dans le Bas-Fleuve et Lukimba-Tshumba-Kituti 37 km, à Sekebanza. Le FONER a versé pour ce faire USD 400.000 dans les comptes de la Direction générale de la DVDA.
Le gouvernement provincial du Kongo Central intensifie, dans le cadre du projet de développement du Pôle de croissance Ouest -PDPC-, les travaux de réhabilitation des pistes rurales et de construction d’ouvrages complémentaires sur 6 axes routiers localisés dans le district de la Lukaya. Il s’agit entre autres de Kilukuta-Kimwisi 35 km; Mbuba-Kipako 14 km; Lemfu-Rivière Nsele 45 km; Kindona-Kongo 15 km; Ntampa-Kintete 27 km et Luila-Binanga 22 km. Trois axes routiers du district des Cataractes sont aussi visés: l’axe Dibu-Songa Lumweno 18 km; l’axe Gombe Lutete-Ntimasi 32 km et l’axe Secteur-Vambanu 16 km. Dans le Bas-Fleuve, l’axe Lukula-Mvuangu 40 km et Patu-Kingedi-Tshiama 35 km sont concernés.
Des fins analystes tirent les leçons des œuvres de Mbadu, affirmant que sur le plan politique, elles scellent la refondation de la province en même temps qu’elles relancent le PPRD et la Majorité présidentielle au Kongo Central. La province pourrait aussi capitaliser tous ces investissements pour relancer son économie.
AKM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer