Dossier à la UneSports

AG des Fédé et des clubs inscrits à la LINAFOOT : Le ministre Nkonde sermonne le SG Okito

Le ministre des Sports, Serge Chembo Nkonde, refuse de se laisser manipuler… par le Secrétaire général de son Administration, Barthélémy Okito. Surtout pas dans le dossier des désignations des délégués de l’Administration aux Assemblées générales des fédérations sportives et autres clubs inscrits au championnat national de football -LINAFOOT. Dans un courrier adressé au SG aux Sports le 13 septembre, le ministre Nkonde fait savoir à Barthélémy Okito que les désignations faites par ses soins à ce sujet «ne se conforment pas aux prescrits de l’article 16 de l’Arrêté 044 qui dispose que les Assemblées générales des fédérations et des structures du mouvement sportif se tiennent en présence d’un délégué du Service administratif compétent», notamment la Direction des activités physiques et sportives -DAPS.

Une douche froide justifiée également, à en croire la correspondance, par le constat du ministre des Sports selon lequel, «dans la plupart des cas», Barthélémy Okito ne tient «pas compte des compétences du personnel de la deuxième Direction, car la désignation fréquente du chef de Division unique» du Secrétariat général aux Sports «est moins objective dans ce contexte».

Chembo Nkonde ne termine pas sans lettre sans avoir averti le récalcitrant haut fonctionnaire. «Il est souhaitable que toutes les Directions exercent normalement leurs attributions dont vous attendrez les rapports», lui écrit-il. Un recadrage aussi clair exclut toute possibilité d’un malentendu ou d’une question de sémantique. On parle ici de la non-conformité aux prescrits de l’article de l’article 16 de l’Arrêté 044 et de la remise en cause de l’objectivité du Secrétaire général aux Sports dans les choix des délégués de l’Administration aux AG des fédérations et autres clubs prenant part au championnat de la LINAFOOT.

Dans les milieux des sports à Lubumbashi où le ministre des Sports a longtemps évolué avant sa nomination au gouvernement central, les connaisseurs laissent entendre que Okito doit prendre au sérieux cet avertissement de Nkonde qui, affirment-ils, «n’est pas homme à badiner avec la rigueur malgré son jeune âge».

Tino MABADA     

Articles similaires

Fermer
Fermer