Environnement

RDC : Fatshi lance le projet jardin scolaire pour un milliard d’arbres en 2030

Le monde chauffe, il suffoque. Les êtres vivants animaux et végétaux sont menacés de disparition brutale. Il faut sauver le monde et ses espèces en luttant contre le réchauffement climatique et en protégeant l’environnement.

Fort du rôle combien portant la RD-Congo joue sur le plan environnemental à travers le monde, le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a officiellement lancé, samedi 5 décembre, le «Projet scolaire un milliard d’arbres à l’horizon 2023» en plantant un jeune baobab, non loin de la Cité de l’Union africaine -UA- sur le terrain Ngaliema. «Ce geste s’inscrit dans le cadre de la célébration, en RD-Congo, de la Journée nationale de l’arbre axée sur le thème: « L’arbre, un capital socio-économique et environnemental »», a rapporté la presse présidentielle.

Et d’ajouter: «on a noté, lors de cette grande première, la présence de Claude Nyamugabo, ministre en charge de l’Environnement et Développement durable, Gentiny Ngobila, gouverneur de la ville de Kinshasa, et Honoré Mulumba, directeur général du Fonds national forestier».

A en croire la presse présidentielle, le patron de l’Environnement en RD-Congo a, à cette occasion, salué l’initiative du Président de la République qui, selon lui, a démontré sa détermination dans le combat pour le climat. La RD-Congo est classée en deuxième position en termes de forêt verte après le Brésil pour sauver le monde contre le réchauffement climatique. 

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer