Ecofin

Vente de la 4G: Kin-kiey et les opérateurs poursuivent les consultations

Tryphon Kin-kiey, ministre des PT-NTIC
Tryphon Kin-kiey, ministre des PT-NTIC
Comme annoncé lors de la présentation de son agenda 2014 il y a plus d’un mois, le ministre des PT-NTIC veut tenir ses promesses. Alors que la fibre optique est en phase d’être amenée au domicile de chaque kinois, KMM veut en même temps accélérer le processus de la vente de la 4G comme d’autres pays d’Afrique ont déjà réussis à le faire   
Après l’énorme succès récolté par la licence de la troisième génération -3G- mise en vente en 2012, le ministre des Postes, télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Tryphon Kin-kiey, avec tous les opérateurs des télécommunications, ont amorcé les consultations pour la mise en vente de la 4G. Le lundi 3 février 2014, ce sujet a été abordé entre les deux parties au cours d’une série d’audiences accordées à tous ces opérateurs au cabinet du ministre des Postes et télécommunications. Le déploiement de la fibre optique, la lutte contre la fraude et la qualité des réseaux des télécommunications ont été également passés en revue par Kin-kiey et ses hôtes.
C’est Airtel RD-Congo qui a ouvert la série d’audiences. Pour l’occasion, c’est le chef d’opérations Afrique du Groupe Bharti lui-même, Jean Gong, qui a fait le déplacement de Kinshasa. Dans sa suite, le DG Airtel RD-Congo, Louis Lubala, et le directeur chargé de la régulation, John Aluko. La bonne nouvelle: la RD-Congo qui était jadis une opération est devenue une région pour le Groupe indien des télécommunications. Ainsi en a décidé son comité de gestion après la toute dernière restructuration de leurs activités en Afrique. «Airtel RD-Congo devient une région, à l’instar d’Airtel Nigéria.
Ceci a pour avantage de donner une large de manœuvre au DG, qui peut prendre une décision en toute souveraineté, sans se référer au chef région», affirme le directeur chargé de la régulation à Airtel RD-Congo, John Aluko. La question relative à la mise en vente de la licence 4G n’a pas été en reste. Moins encore celle du déploiement de la fibre optique à travers toute la ville. Airtel qui a lancé sa 3G sur plus de la moitié du territoire national se dit déjà prêt pour acheter, implémenter puis lancer cette dernière technologie en matière du haut débit. «Très bientôt, nos abonnés ne vont plus se plaindre pour la qualité de nos communications. Nos techniciens sont actuellement en train de connecter toutes nos antennes à la fibre optique. Ce qui va nous amener à abandonner les faisceaux», asserte John Aluko.
Juste après Airtel, c’était le tour d’Arthur Bastings, Executive Vice-president Africa du Groupe Milicom, la maison mère de Tigo. L’hôte de Kin-kiey est venu dévoiler le plan d’investissement 2014 de son entreprise, chiffré à USD 400 millions. Il comprend la 4G, le déploiement de la fibre optique et la couverture rurale du réseau Tigo. Naturellement, le ministre n’a pas eu d’autre choix qu’encourager la filiale du Groupe Milicom pour cet ambitieux programme.
Godfrey Motsa, DG de Vodacom-Congo, avec toute sa suite, était le dernier à être reçu par Tryphon Kin-kiey. La discussion a beaucoup tourné autour de la fraude dans le secteur des télécommunications, fait savoir le boss de Vodacom. «Dans cette faire, Vodacom perd, l’Etat aussi. D’où la nécessité pour notre entreprise de coopérer avec le Consortium mis en place pour lutter contre la fraude», fixe Motsa devant la presse. Aussi, a-t-il également profité de l’occasion pour lancer un appel à la vigilance de tous les RD-Congolais en vue de dénoncer ceux qui pratiquent les sims box.
Juste après ces audiences, Tryphon Kin-kiey, ministre des Postes, télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication a pris un canon rapide en direction de la République du Congo où il devait participer à la réunion régionale ministérielle sur l’interconnexion des réseaux haut débit à fibre optique des pays d’Afrique centrale.
HMK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer