EcofinPolitique

Modeste Bahati échange avec le Groupe FAB Congo

Le Président de la République Joseph Kabila Kabange qui a dernièrement dirigé une importante réunion du Cadre permanent de concertation économique que préside Modeste Bahati Lukwebo, ministre d’Etat chargé de l’Economie nationale, a toujours souhaité que le développement économique RD-congolais passe en priorité par l’investissement agricole et industriel. Cela permettra à fournir de manière durable aux RD-Congolais, emplois, pouvoir d’achat et dignité. Dans tous les pays en développement, on constate que la croissance agricole permet de réduire la pauvreté́ trois fois plus efficacement que la croissance des autres secteurs.
«L’amélioration de la productivité́ agricole est donc indispensable pour promouvoir une croissance inclusive et durable», a-t-on appris. L’amélioration de la productivité́ agricole est également essentielle pour encourager la transformation structurelle et gérer la transition urbaine, puisqu’elle permet d’augmenter les revenus, de générer de l’épargne, pour passer du stade agricole au stade industriel. C’est dans ce cadre que le ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, Modeste Bahati, a, au cours d’une visite de travail, lundi 23 janvier 2017, échangé avec une délégation des investisseurs canadiens du groupe FAB Congo. Au menu de leurs échanges, l’extension des activités de ce groupe canadien dans plusieurs secteurs notamment la minoterie et la pêche industrielle. «FAB veut accompagner la RD-Congo dans la lutte contre l’insécurité alimentaire», a révélé Henri J. Chaoul, chef de la délégation. Le ministre d’Etat, Bahati Lukwebo, a rassuré ses interlocuteurs du soutien du gouvernement pour la réalisation de leurs différents projets. «Le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange a instruit le gouvernement de tout mettre en œuvre pour booster le secteur agricole. Dans ce cadre de diversification de l’économie RD-congolaise pour contenir les effets de la crise économique qui menace d’anéantir les efforts consentis pendant plus d’une décennie», a dit le patron de l’Economie nationale à ses hôtes.
Aussi, Bahati Lukwebo a informé ses invités des différentes réformes mises en place par le gouvernement pour attirer plus d’investisseurs. Le ministre d’Etat en charge de l’Economie nationale, Modeste Bahati Likwebo, est dans tous les coups pour la redynamisation de l’économie RD-congolaise. Raison pour laquelle le président de la Fédération des entreprises du Congo, Albert Yuma, a dernièrement salué l’esprit de partenariat qui a prévalu entre le ministre de l’Economie nationale, en sa qualité de président du Cadre permanent de concertation économique et la FEC, la COPEMECO, la FENAPEC ainsi que toutes les autres organisations professionnelles lors de l’organisation du Forum économique national -FENAT 2016. Ce rendez-vous a été placé sous le thème principal: «Le climat des affaires et des investissements en rapport avec les 28 mesures urgentes pour la stabilisation et la relance économique de la RDC, suite à la chute des cours des matières premières».
Christian BUTSILA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer