Culture

Masumu Debrendet célèbre son Jubilé d’or

Cinquante ans de carrière ça se fête! Le comédien RD-congolais Ndungi Mambimbi, connu sous le nom de Masumu Debrendet tient à célébrer son Jubilé d’or. Il compte commémorer cet événement avec faste le 15 mai prochain à Beatrice Hôtel à Kinshasa. Pour y arriver, il sollicite l’apport de tous. Son appel s’adresse à tous ceux qui voudront bien apporter une contribution à la réussite de ce Jubilé d’or.
Ayant presté pour la première fois sur une scène de théâtre, le 16 mai 1967, le comédien Ndungi Mambimbi, connu sous le nom de Masumu Debrendet, totalise à ce jour 50 ans de carrière professionnelle en art dramatique. Pas facile pour un artiste évoluant dans cette discipline. Masumu Debrindet a su le faire tout en partageant son savoir-faire avec les générations montantes. D’un parcours incontesté, l’artiste décrit le début de son histoire par l’interprétation d’une pièce de théâtre produite dans son école, le collège Tumba dans l’ancienne province du Bas-Congo actuelle Kongo Central.
Véritable déclenchement d’un talent jugé innée par ses encadreurs, se rappelle-t-il. Car, Masumu s’est fait choisi parmi les acteurs, par le chargé de la culture du collège à l’époque le frère Renet Lecha, à l’occasion de la fête du frère Jean Baptiste de la salle et aussi la célébration du 50ème anniversaire de l’arrivée des frères chrétiens des écoles catholiques en date du 16 mai 1967. C’était la première production de Ndungi Mambimbi devant un public hétérogène. Alors que cet art de la scène a été presque inexistant en RD-Congo qui venait à peine de créer le Conservatoire national de musique et d’art dramatique, actuel Institut national des arts -INA- où Debrendet comptait intégrer pour peaufiner ses talents innés d’artiste comédien. Chose faite, l’artiste sort de cet institut supérieur d’enseignement technique et artistique avec son diplôme de licence en poche. Ce comédien RD-congolais se souvient encore de ses débuts artistiques. Ses parents n’ont pas constitué un obstacle pour sa carrière. Bien au contraire! C’était pour leur enfant choix respecté, commente l’artiste.
Apprendre pour être grand
Après son parcours universitaire en Art dramatique, l’artiste adhère au groupe Salongo, l’un des piliers du théâtre filmé diffusé à l’OZRT de l’époque, actuelle RTNC. Là, Masumu a marqué les esprits de millier de téléspectateurs en incarnant des rôles de «De la pente», «Yala ka yala», etc. Avec cette acquise, il décide alors de créer, en 1988, sa troupe théâtrale -Théâtre Plus-, tout en continuant de prester au sein du groupe Salongo aux côtés, entre autres de Kwedi, Lipati, Mindondo, Mabele, Mopepe. Reconnaissant sa dextérité, ses paires ont décidé de lui porter à la tête de l’Association des troupes théâtrales populaires et cinéma. C’est depuis plus de 10 ans qu’il exerce les fonctions du président de cette structure regroupant plusieurs acteurs et comédiens de la RD-Congo. Tâche qu’il exécute avec plein de sagesse, dit-il. «Je suis honoré de pratiquer ce métier d’artiste comédien. Je suis connu aujourd’hui à travers le monde, en Afrique centrale, Afrique ouest, et une partie de l’Europe, Asie et Amérique. Grâce à ce métier, il m’est arrivé de dîner avec l’ex-Président Mobutu Sese Seko et plus encore avec feu Mzée Laurent-Désiré Kabila, à son arrivé au Palais de la nation, on a eu à discuter un jour pendant plus de trois heures après l’un de mes prestations artistiques», s’est félicité le président de Théâtre Plus. Avec ce parcours élogieux, l’artiste mérite une reconnaissance nationale. A l’occasion de son Jubilé d’or de pratique théâtrale, qui sera célébré le 15 mai prochain, une soirée grandiose est annoncée à Beatrice Hôtel, dans la commune de la Gombe.
«Mon appel s’adresse à tous ceux qui voudront bien me soutenir dès mon vivant, qu’ils n’attendent pas seulement la mort. La réalisation de cet événement du 50ème anniversaire de ma carrière nécessite des moyens conséquents. Les personnes physiques et morales de bonne volonté sont vivement attendues…», a exhorté le produit du groupe Salongo. Au menu, présentation et exposition d’un livre consacré à sa carrière, ainsi que la projection d’un documentaire qui décrit l’histoire et le parcours de Masumu. A cela s’ajoute la projection du film «Simon Kimbangu», réalisé par ce diplômé de l’INA en mémoire du prophète africain. Une œuvre cinématographique de qualité où l’on retrouve Ndungi Mambimbi incarner le rôle d’acteur principal.
Grâce NGANGU N’SAMU
 

Articles similaires

Fermer
Fermer