Culture

Julien Kitenge pour l’éclosion des jeunes talents

julienDirecteur général de la maison de production Amis de la culture et des arts -AMISCA-, Julien Kitenge fait de l’éclosion des jeunes musiciens talentueux son cheval de bataille estimant qu’un vaste pays comme la RD-Congo ne devrait pas compter trois ou quatre musiciens de grande envergure. Après avoir produit des artistes comme Thomas Lokofe dans Une femme enceinte, Fabregas, dans Anapipo, son dernier opus, AMISCA prod compte impulser beaucoup d’autres artistes à l’instar de La Bardonette, Julio Las Rossygnol et Gaylord D’ordiam qui ont chacun signé un single avec cette maison de production. Seulement, Julien Kitenge a, dans une interview  accordée à AfricaNews dans sa résidence de Lingwala, déploré le non-respect des clauses du contrat de la part de certains artistes RD-congolais produits non seulement par sa maison mais aussi de ceux produits ailleurs.
«J’ai remarqué que depuis un moment, seuls quatre ou cinq musiciens avaient pignon sur rue tant au niveau national qu’international. Chose impensable pour un grand pays comme le nôtre pétri de talents dans ce secteur de la musique. Je me suis alors décidé d’accompagner ces jeunes talentueux sans soutien».
C’est en ces termes que Julien Kitenge, patron d’AMISCA a expliqué au cours de cet entretien le leitmotiv du soutien qu’il apporte pour l’éclosion des jeunes talents. Animé de ce même souci, il compte implanter des cellules d’AMISCA dans toutes les communes puis partout au pays. Ce, pour contrôler la distribution et la vente des produits de sa maison ainsi que pour dénicher les jeunes talents à qui AMISCA peut apporter son soutien. Comme critère pour adhérer à sa structure, Julien Kitenge a fait savoir: «nous tenons compte des textes et de la performance vocale de l’artiste. Nous ne voulons promouvoir que des chansons véhiculant des valeurs éducatives pour ne pas encourager les voyous ni nous faire passer pour des voyous».
Amis de la culture et des arts, AMISCA en sigle, a vu le jour à Paris en France le 07 octobre 2007. «C’est dans le souci d’aider les jeunes et de promouvoir la musique RD-congolaise que j’ai créé cette structure», a-t-il expliqué avant de rappeler qu’il a commencé avec des comédiens. Par après, il s’est intéressé aux musiciens, toute tendance confondue. Dans sa gibecière, l’on peut compter plusieurs artistes produits par AMISCA. Notamment, Thomas Lokofe, avec son single «Une femme enceinte», Marcel Muloyi, Régine Odia Mukeba, Hénock Ebanzu, avec l’album «Horizon», le groupe d’adoration Les lévites, Gaylord D’ordiam avec l’album «Le bon goût», Julio Las Rossygnol, La Bardonette, etc.
Julien Kitenge appelle, en outre, les mélomanes à consommer la musique RD-congolaise au lieu de laisser celle des autres prendre de l’ascendance sur la notre. Le patron d’AMISCA a enfin éclairci l’opinion sur la production de l’album Anapipo de Fabregas où est extraite la chanson Mascara. «AMISCA est le producteur exécutif de l’album Anapipo. Sur l’étiquette du CD, il est bien marqué AMISCA présente Fabregas. Il n’y a pas de débat à ce sujet», a-t-il conclu.
Laurent OMBA
René KANZUKU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer