Culture

Costa Luleka décrète une mobilisation des livres pour la bibliothèque du Collège st Joseph/Elikya

Ancien élève du Collège Saint Joseph, ex-Elikya, devenu poète, Costa
Luleka, n’a vraiment pas tourné le dos à l’école qui l’a forgé. Pour
preuve, mardi 21 mars, date décrétée comme Journée mondiale de la
poésie par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la
science et la culture -UNESCO-, Costa Luleka a lancé, dans l’enceinte
de cette école, la campagne de collecte des livres en faveur de la
bibliothèque du collège. Devant les collégiens et quelques
enseignants, l’écrivain Costa Luleka a remis personnellement à l’Abbé
préfet Denis Liaki, quelques ouvrages publiés par sa maison d’édition
Zoé, ainsi que d’autres livres produits par ses amis, Onsik Nkoto et
Serge Tshimbombo qui l’accompagnaient à cette occasion.
Le Collège Saint Joseph/Elikya va célébrer ses 100 ans d’existence. En
marge de cette grande manifestation, un ancien élève de cette école,
devenu poète, Costa Luleka a initié une campagne de collecte des
livres en faveur de la bibliothèque de son ancien établissement
scolaire. Le go de cette campagne a été donné mardi 21 mars dernier
dans l’enceinte du Collège Saint Joseph. Selon le jeune auteur du
recueil d’inspiration «Le livre de mille sagesses», il était temps
pour lui de renvoyer l’ascenseur à cette célèbre institution qui l’a
formé, ainsi que des milliers d’autres cadres du pays. «Je connais
l’importance du livre dans la formation d’un être humain, et j’ai
voulu que mes jeunes frères connaissent également les mêmes valeurs…»,
a-t-il expliqué à la presse, à la remise symbolique de quelques livres
pour donner le go à la campagne. Devant les collégiens et quelques
enseignants, l’écrivain Costa Luleka a remis personnellement à l’Abbé
préfet Denis Liaki quelques ouvrages publiés par sa maison d’édition
Zoé, et d’autres livres produits par ses amis, Onsik Nkoto et Serge
Tshimbombo, qui l’accompagnaient à cette occasion. Au nom des
bénéficiaires, le prêtre a remercié le bienfaiteur et salué ce geste,
en soulignant que c’est un honneur pour son école d’être sélectionnée
parmi tant d’autres. «Costa Luleka l’a fait non pas seulement parce
que c’est son école d’origine, mais surtout parce qu’il est animé par
ce souci de voir la jeunesse RD-congolaise aller de l’avant et de
nager dans l’excellence…», a indiqué l’abbé Denis qui a profité de
l’occasion pour lancer un appel à d’autres bienfaiteurs à soutenir
cette «vieille dame» centenaire qui, très affaiblie, a besoin
d’assistance. Pour sa part, le poète Costa Luleka a vivement appelé
les élèves de cette école à lire, voire beaucoup lire, afin d’être de
bons dirigeants de demain. «Un bon leader est un bon lecteur!», a-t-il
lancé.
Encourager la lecture, la rédaction, la publication…
Cette campagne a été lancé le 21 mars 2017, date proclamée Journée
mondiale de la poésie par la conférence générale de l’Organisation des
Nations unies pour l’éducation, la science et la culture -UNESCO-,
lors de sa 30ème session tenue à Paris en octobre et novembre 1999.
L’objectif de cette journée est d’encourager la lecture, la rédaction,
la publication et l’enseignement de la poésie dans le monde entier et
de donner une reconnaissance et une impulsion nouvelle aux mouvements
poétiques nationaux, régionaux et internationaux.
Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer