Culture

Congo Biennale, la deuxième édition prévue du 10 septembre au 24 octobre prochain

A l’intention des artistes RD-congolais et amoureux de l’art contemporain, la direction artistique de Kin’Art Studio a, au cours d’une conférence de presse organisée jeudi 14 janvier 2021, dans l’enceinte de la concession d’Utex Africa dans la commune de Gombe, lancé les activités de la deuxième édition du Festival international d’art contemporain dénommée «Congo Biennale» placé sous le thème «Le souffle des ancêtres». C’était l’occasion pour Vitshua Mulambu, directeur artistique de Kin’Art Studio et initiateur du festival, de traduire la vision de cette activité qui réunira à Kinshasa du 10 septembre au 24 octobre 2021 divers artistes venus de tous les coins du pays.

Les artistes ainsi que les passionnés de l’art contemporain pourront exhiber leurs talents lors cette deuxième édition du Festival international contemporain «Congo Biennale». Le lancement des activités dudit festival s’est fait à la faveur d’une conférence de presse organisée jeudi 14 janvier 2021 par la direction artistique de Kin’Art Studio en présence de la directrice de l’Institut français, Elodie Chabert. Axée sur thème «Le souffle des ancêtres», ce festival a pour ambition de promouvoir les artistes RD-congolais, africains et du monde.

«Le souffle des ancêtres» est une invitation à repenser les choses en vue de retourner à nos sources. C’est pour cette raison que la diaspora africaine et les afro-descendants sont invités à jeter un regard vers le souffle qui est l’énergie des ancêtres. «Cette énergie est transmise par nous à nos frères de la diaspora ainsi qu’aux afro-descendants, afin de repenser les choses autrement», a fait savoir le directeur artistique de Kin’Art Studio.

Et de poursuivre: «Pour mieux faire les choses, nous avons fait appel à des curateurs venus de l’étranger. Leurs présences ici est de lancer les travaux ou les activités de la biennale, et en même temps qu’ils puissent entrer en contact avec la presse RD-congolaise et kinoise en particulier». A l’entendre, les inscriptions des artistes pour cet évènement se passent en ligne et sont gratuites. La première vague d’inscription court jusqu’au 28 février, et la seconde interviendra dans quelques mois.

«Les inscriptions des artistes se passent en ligne et elles sont gratuites y compris pour les ateliers journalisme, culturel et critique d’art. Et là, on fait appel aux artistes afin de postuler jusqu’au 28 février. Ensuite, nous ferons appel, mais cette fois-là, pour l’atelier journalisme et critique d’art qui sera toujours gratuit mais dans quelques mois», a-t-il expliqué. Et de conclure: «Ceci sera organisé dans le but de permettre à nos journalistes d’acquérir de l’expérience dans la critique d’art, de mieux s’imprégner de cette dernière et de voir comment communiquer partout dans le monde». 

Organisé en partenariat avec l’Institut français, Texaf Bilembo et bien d’autres partenaires, «Congo Biennale» est un festival international d’art contemporain qui réunit plus de 40 artistes, designers, architectes, historiens de l’art, curateurs, critiques d’art et autres créateurs de 5 continents, invités à proposer des projets qui seront réalisés et présentés dans le cadre cet évènement international dans la ville de Kinshasa.

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer