Culture

A l’Espace SADI, Wilfried N’sondé en soirée poétique-musicale

Wilfried N’sondé
En marge de la Fête du livre 2015, l’Espace culture Solidarité des artistes pour le développement intégral -SADI-, dans la commune de la Gombe, accueillera le vendredi 20 novembre 2015 à 20 heures l’écrivain et musicien d’origine Brazza-congolaise Wilfried N’Sondé. Celui-ci présentera, en lecture-spectacle, son deuxième roman intitulé «Le Silence des esprits» publié en 2010 sur la formation du monde. Une des rares occasions de découvrir le talent de cet homme de culture jouissant d’une bonne réputation sur la scène internationale de la littérature.
Il sera accompagné, lors de cette soirée, par des musiciens RD-congolaises. Et si l’ambiance le permettra, l’artiste musicien des genres «trash rock» et «Afro punk» saisira la guitare lui-même, renseigne une dépêche publiée par Goethe Institut. Le spectacle aura lieu dans le cadre de la «Fête du livre» 2015, organisé par l’Institut français de Kinshasa, la Halle de la Gombe, le Lycée français René Descartes et d’autres partenaires.
Wilfried N’Sondé est originaire de Congo-Brazzaville. Avec sa famille, il arrive à Paris en 1973 où son père avait obtenu une bourse à l’Académie des beaux-arts. Il passe son enfance en banlieue parisienne. C’est là qu’il est devenu écrivain. Son très remarqué roman «Le Cœur des enfants léopards» paru en 2007 a remporté le prix des Cinq Continents de la Francophonie et Prix Senghor de la création littéraire, suivi de «Le Silence des esprits» paru en 2010, «Fleur de béton» en 2012 et «Berlinoise» en 2015. Il vit, pour l’instant à Berlin, où il est actif comme musicien et éducateur de jeunes en difficulté.
 
PN
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer