CultureSociété

5 ans d’eventsrdc.com: Cinardo Kivuila s’en va à la conquête du monde

Plébiscité meilleur média en ligne en 2014 par le «Prix Lucien Tshimpumpu», «eventsrdc.com», site internet spécialisé dans l’événementiel pluraliste et dans la diffusion des interviews originales et vivantes, totalise 5 ans d’existence ce 27 novembre 2016. Occasion pour ce média en ligne de faire une rétrospection, de dresser un bilan afin de se projeter efficacement dans l’avenir. Dans un entretien à «AfricaNews», Cinardo Kivuila, initiateur d’«eventsrdc.com», estime à 70% positif le travail accompli pendant cette moitié de la décennie. Il affirme avoir planté, avec le concours de toute son équipe, une fondation solide pour la conquête du monde. A l’en croire, plusieurs projets sont en préparation «pour être toujours plus proche des internautes et des consommateurs des informations vraies». Le site lancera bientôt une application mobile et une chaîne youtube. Interview.
«eventsrdc.com» totalise 5 ans d’existence. Quelle évaluation faites-vous de son parcours?
Je pense que les 5 premières années m’ont permis, avec le concours de quelques collaborateurs, de bâtir une fondation solide pour enfin débuter la grande étape de conquérir le monde. Je dirai que le bilan de ces 5 ans est positif à 70%. Ensemble, nous avons pris l’engagement de renouveler nos énergies pour être encore plus forts pour faire face à la concurrence qui se vit dans le secteur médiatique à l’international.
En 5 ans, qu’est-ce qu’«eventsrdc.com» a pu accomplir et qu’est-ce qu’il n’a pas pu?
«eventsrdc.com» a été plébiscité en 2014 par le gouvernement de la RD-Congo et toutes les organisations professionnelles comme meilleur média en ligne par rapport au traitement des informations. C’était à l’occasion du «Prix Lucien Tshimpumpu». Il a réussi à couvrir et à sponsoriser plusieurs grands événements organisés en RD-Congo, à Londres, Bruxelles, Paris et New-York. Des événements tels «Muana Mboka», «Les Francopholies de Kinshasa», l’expo-photo «Congo na biso», le Festival urbain aiRDiCi, Fashion Party, Congo Fashion Week, le Festival Fièrement Ndundu de l’Asbl Plus de couleurs, le Festival Toseka, le concert de Sexion d’Assaut et de Stromae à Kinshasa, et le Festival Jazz Kif. «eventsrdc.com» a mis en place un festival de danse dénommé «100% Break Dance», organisé pendant trois ans en collaboration avec le Centre culturel américain de Kinshasa et la plateforme culturelle Waato Balabala. «eventsrdc.com» a également organisé une formation en Journalisme en ligne, branche encore absente dans le programme d’enseignement des écoles des Sciences de l’information et de la communication de la RD-Congo. Cette formation a été suivie par deux licenciés de l’IFASIC, l’un en Multimédia -2014- et l’autre en Communication des organisations -2015.
Que reprochez-vous à votre site après 5 ans d’existence?
Ouf! Je reproche à mon média l’absence d’un budget annuel réaliste pour son fonctionnement. Certes, nous ne mendions pas, mais nous avons un budget dérisoire qui ne cadre pas avec ses ambitions. Comme je venais de dire ci-haut, nous renouvelons nos capacités de management et nos énergies pour aller vers les capitaux afin de réaliser nos rêves et de gagner financièrement avec tous nos partenaires.
Quelles sont vos projections pour l’avenir?
Avec mon équipe, nous avons plusieurs projets en perspectives, entre autres le lancement officiel d’ «Eventsrdc TV online» et de notre application mobile Eventsrdc.com pour être toujours plus proche des internautes et des consommateurs des informations vraies et vérifiables.
Qu’est-ce qui vous avez motivé à créer ce site?
«eventsrdc.com» a été créé dans le but de combler un vide, celui de donner au monde un média en ligne événementiel pluraliste et diffuseur des interviews originales et vivantes. Si vous vous souvenez très bien avant 2011, en RD-Congo comme à l’étranger, les médias en ligne événementiels étaient plus axés sur la culture. Il n’y avait pas un média qui couvrait tout type d’événements. C’est-à-dire des événements politiques, économiques, sociaux, sportifs, culturels et religieux. Aujourd’hui, je suis fier d’avoir apporté cette innovation dans le secteur des médias en ligne et j’ai déjà des acolytes.
Au départ, quelles missions avez-vous assigné à ce site?
Je ne me suis pas dérouté de mes missions de départ, celles d’alerter le monde sur les informations de la RD-Congo, d’asseoir une bonne identité: celle d’être la référence des événements et des interviews. Tous les jours, je les rappelle à mes collaborateurs pour que nous demeurions toujours leader. Eux aussi, à leur tour, les transmettent aux nouveaux.
Que dites-vous à nos lecteurs?
J’invite tous les lecteurs de cette interview à croire et à faire confiance à l’équipe d’«eventsrdc.com». Elle est professionnelle, jeune, dynamique et ambitieuse, mais aussi gagnante. Je remercie infiniment tous nos internautes francophones et anglophones éparpillés à travers la planète ainsi que tous les organisateurs d’événements et les agences de communication qui nous ont fait confiance durant ces 5 premières années. J’adresse également mes remerciements à nos partenaires: les journaux «AfricaNews» et «Congo News», «B-one tv & radio», le Centre culturel américain de Kinshasa, Antic Communication, ma famille biologique et professionnelle pour leurs conseils, sans oublier mes collaborateurs.
Propos recueillis par Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer