Culture

18 ans requis contre Koffi, le Rambo en prison

Koffi vient de passer sa première nuit au pavillon 18 du Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa -CPRK-, ex-Makala. Poursuivi pour coups et blessures sur l’une de ses danseuses, Koffi Olomide a été réveillé, mardi 26 juillet tôt le matin à sa résidence, par les agents de l’ordre venus l’arrêter. Dans les photos circulant sur les réseaux sociaux, l’on aperçoit un patron du Quartier Latin, torse nu, cherchant à s’enquérir de la situation avant que les menottes lui soient passées afin d’être acheminé au Parquet. Intransigeant, le procureur va requérir 18 mois de prison ferme non sans émettre un mandat d’arrêt provisoire à l’encontre du Quadra. Du coup, la toile s’enflamme. Des pros et anti-Koffi se rivalisent des postes. Sur son compte Facebook, le 13ème apôtre demande à tous ses fans de le soutenir. «A tous nos amis, koffifiles et koffillettes, suite à l’injustice que subit notre artiste Koffi Olomide qui vient d’être transmis en prison sans condamnation prononcée, ni verdict du jugement et le refus par le procureur d’écouter la danseuse supposée être la victime, nous vous prions de mettre cette photo de notre artiste sur tous vos comptes réseaux sociaux en signe de protestation et surtout de soutien pour l’artiste», a-t-il sollicité. Un mot d’ordre largement suivi quelques minutes après. Selon les dernières informations, le prévenu sera devant ses juges naturels jeudi 28 juillet 2016. Expulsé du Kenya pour avoir administré un coup de pied à l’une de ses danseuses, Koffi Olomide a d’abord nié les faits prétextant qu’il a plutôt essayé de défendre son employée qui était menacée. Il n’a même pas hésité de dénoncer un sale coup monté par ceux qu’il qualifie des Koffiphobes. Face à l’authenticité de la vidéo de son acte, il s’est plié et a demandé publiquement pardon. Croyant se tirer de l’affaire, ce chanteur a été désagréablement surpris hier mardi matin quand il a été interpellé. Récidiviste, Koffi a été condamné avec sursis pour les faits similaires et est poursuivi en France pour viol. Les juristes estiment qu’il ne bénéficie pas de circonstances atténuantes. Les prochains seront décisifs.
BBS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer