CommunicationSports

A 2 jours du choc face au Liberia, les Léopards déterminés plus que jamais

Les fauves de la  RD-Congo se disent plus que déterminés pour arracher la qualification face aux Lones Stars du Libéria dimanche 24 mars prochain au stade des Martyrs. Avec des effectifs déjà complets, les poulains du sélectionneur Florent Ibenge ont débuté les entrainements mardi 19 mars en vue mieux affûter leurs armes en prévision de cette rencontre décisive. Battre le onze national libérien constitue l’objectif principal des Léopards. «Il nous faut une qualification et nous devons impérativement gagner pour satisfaire notre public», a déclaré Bobo Ungenda. Une rage de vaincre qui doit être concrétisée par une équipe capable de tétaniser la formation libérienne.  «Nous allons tout faire pour arracher les trois points et nous qualifier pour cette CAN en Egypte. Avec cette rage de la victoire doublée d’un moral au zénith et une motivation conséquente, nous y arriverons», a confié Mpoku. A en croire les déclarations d’autres athlètes de la sélection RD-congolaise, cette rencontre de la 6ème journée des éliminatoires est considérée comme une finale avant la lettre. «Ce n’est pas un match comme tout autre. Nous sommes venus jouer pour qualifier notre pays. Et ce sera comme une finale. La finale on ne la joue pas, mais on la gagne. Quel que soit ce qui va arriver», a confié Djuma. De son côté, le portier des Léopards, Anthony Mossi a livré ses impressions par rapport à cette rencontre: «Dimanche, on a un match très important où la victoire compte. Tout le monde est conscient de cette réalité. On va bien travailler cette semaine pour gagner dimanche. Le Liberia est une bonne équipe. Nous avons évolué chez eux sur un terrain dont l’état nous a posé moult difficultés. Nous avons également eu un peu de pression. Heureusement, nous avons tous l’habitude de disputer de grands matches. Donc ça ira». Par ailleurs, certains joueurs convoqués par le staff technique ont salué leur retour en sélection nationale après un bon bout de temps d’absence. «Je suis vraiment content de revenir en sélection nationale après quelque temps d’absence. On ne s’est rien dit de particulier avec le coach. Il savait que j’étais de retour avec mon club et au parfum de mes prestations», se réjouit Bope. Même son de cloche pour le joueur de Royal Antwerp, Jonathan Bolingi et Dieumerci Ndongala de Genk en Belgique  qui se disent toujours prêts à servir l’équipe nationale même après un temps d’éclipse.

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer