ActualitésSociété

RDC : Tshisekedi au secours des familles des policiers sinistrés

«Des tenues de travail, des matelas et plusieurs tonnes des vivres ont été remis au Commissaire  provincial de la PNC pour distribution  immédiate. Chaque famille sinistrée a également reçu une importante somme devant la servir à se reconstituer un nouveau logement provisoire», a annoncé la presse présidentielle

Le secours du Président de la République au drame ayant frappé les familles des policiers à la FIKIN a été immédiat. On signale que, dans la nuit de samedi 30 au dimanche 31 août dernier, plus de 500 personnes incluant 200 policiers du Groupement mobile d’intervention et leurs familles cantonnés au pavillon 12 de la Foire internationale de Kinshasa -FIKIN- ont été surpris par un incendie qui a tout réduit en cendres.

«Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n’a été  déplorée mais le feu a tout calciné contraignant ces familles à une vie d’errance», a indiqué une dépêche de la Présidence de la République. Puis: «informé et affecté par cette situation dramatique, le Président de la République, Commandant suprême des Forces armées est allé le mardi 1er septembre à la rescousse de ces familles en désarroi». Puis encore: «sur place, Félix-Antoine Tshisekedi a constaté l’ampleur du sinistre et a apporté des solutions immédiates». C’est ainsi que des tenues de travail, des matelas et plusieurs tonnes des vivres ont été remis au Commissaire provincial de la Police nationale congolaise -PNC-, ville de Kinshasa, pour une distribution immédiate. «Chaque famille sinistrée a également reçu une importante  somme devant la servir à se reconstituer un nouveau logement provisoire», affirme-t-on, soulignant que «le Chef de l’Etat a pris l’engagement de délocaliser ces familles des policiers vers un autre campement en construction».

Selon le service de presse de la Présidence de la République, les policiers bénéficiaires et leurs dépendants ont salué la sollicitude et le pragmatisme du Président Tshisekedi qui est toujours à l’écoute de son peuple. «Près de 600 policiers du GMI, formés dans le cadre de la sécurisation du processus électorale, et leurs familles sont cantonnées à la FIKIN», a-t-on révélé.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer