ActualitésDossier à la UneNation

Tshisekedi honore la mémoire de Gizenga

Après des obsèques dignes en son rang, Antoine Gizenga Funji, père de l’indépendance, a été inhumé provisoirement dimanche 10 mars 2019 au cimetière familial, dans la commune de la N’sele. Ce, en attendant l’inhumation officielle prévue dans sa concession à Buma. Bien avant la mise en terre, l’illustre disparu a eu droit aux hommages mérités lui rendus par la nation RD-congolaise au Palais du peuple. En présence du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, le Premier ministre, Bruno Tshibala Nzhenze a, dans son oraison funèbre, présenté le chef du Parti lumumbiste unifié -PALU- comme un grand homme politique et un homme d’Etat ayant rendu des loyaux services à son pays, la RD-Congo. Antoine Gizenga, a-t-il martelé, a consacré toute sa vie dans une lutte pour la dignité du peuple RD-congolais. Le chef du gouvernement a évoqué l’hypothèse selon laquelle, Antoine Gizenga reste un modèle de calme et de sérénité quelle que soit la tournure des événements. «Celui qui était l’un des bras droits de Patrice Emery Lumumba avec qui ils ont défié les colonisateurs, a laissé un exemple de modestie comme acteur politique et Premier ministre», a déclaré Bruno Tshibala. Un autre exemple laissé par Gizenga, c’est l’amour de la patrie après les élections de 2006. La disparition de cette icône de la politique n’est pas seulement un deuil mais également une fête de son héroïsme. Pour la nation, Antoine Gizenga n’est pas mort, car il restera vivant pour sa lutte. La mémoire de ce digne fils du pays a été également saluée par sa famille politique, le PALU à travers l’un de ses cadres, Dovel Mpango. L’ancien Président de la République, Joseph Kabila Kabange a également rehaussé de sa présence cette cérémonie.

JB

Articles similaires

Fermer
Fermer