ActualitésDossier à la UneEcofin

SONAS : comptables et financiers à l’école du savoir

La détermination du comité directeur de la Société nationale d’assurances –SONAS- de rendre son personnel compétitif et performant à travers des sessions permanentes de renforcement des capacités, est indéniable. Après la récente formation des formateurs à Libreville dans le domaine comptable et financier, la SONAS vient de soumettre à nouveau ses cadres et agents comptables et financiers à une session de renforcement des capacités pendant 15 jours sur «la comptabilité spécifique du secteur des assurances». Dans son discours marquant l’ouverture des travaux lundi 01 octobre à la paroisse Notre Dame de Fatima, le Directeur général de la SONAS, Carole Agito Amela, a invité les séminaristes à participer activement aux différents débats afin d’acquérir le maximum d’informations sur les modules qui leur seront prescrits pour l’intérêt de leur entreprise. «Les exigences comptables qui découlent du code des assurances ainsi que le plan comptable spécifique du secteur des assurances nous imposent non seulement une connaissance parfaite de ceux-ci, mais également un respect strict des instructions émanant de la Direction générale y relatives», a-t-elle indiqué.
 
La Société nationale d’assurances -SONAS- organise depuis le 1er octobre 2018 une session de formation axée sur le renforcement des capacités des cadres et agents de son entreprise, sur «la comptabilité spécifique du secteur des assurances». Ouvert à la paroisse Notre Dame de Fatima dans la commune de la Gombe par le Directeur général Carole Agito Amela, ce séminaire d’une durée de 15 jours, ira jusqu’au 16 octobre 2018.
Dans son allocution, le n°1 de la SONAS a rappelé l’attachement de son comité à la formation permanente des cadres et agents de son entreprise, dans le souci de renforcer leurs capacités dans les domaines tant techniques que fonctionnels afin de les rendre performants et compétitifs.
Maîtrise des enseignements et strict respect des instructions 
«Les exigences comptables qui découlent du code des assurances ainsi que le plan comptable spécifique du secteur des assurances nous imposent non seulement une connaissance parfaite de ceux-ci, mais également un respect strict des instructions émanant de la Direction générale y relatives», a-t-elle indiqué, avant d’inviter les séminaristes à participer activement aux différents débats afin d’acquérir le maximum d’informations sur les modules qui leur seront prescrits pour l’intérêt de la SONAS. Cette session de formation qui porte sur la comptabilité spécifique du secteur des assurances, se tient avec le concours des experts du Conseil permanent de la comptabilité au Congo -CPCC- et ceux de la SONAS.
Pour Luc Miruho Ntale, Directeur financier de la SONAS, le choix de ce thème vient répondre à un impératif crucial, celui de maîtriser les principes, règles et cadre comptable du plan comptable spécifique du secteur des assurances, qui regorge de plusieurs innovations, voire certaines complexités.
«L’appropriation de ce nouveau référentiel nous permettra d’effectuer aisément le basculement de l’ancien référentiel au nouveau. Seule la SONAS est dans l’obligation de s’acquitter de cet exercice fastidieux et coûteux dans un meilleur délai, et ce, avant l’ouverture effective du marché des assurances en RD-Congo», a-t-il fait savoir.
Changement profond des comportements
S’adressant à ses collègues séminaristes, Luc Miruho a rappelé que ce nouveau référentiel exige un changement des comportements, surtout dans le respect des instructions de la Direction générale, relatives à la transmission des informations financières et comptables, afin de faciliter l’élaboration des états financiers et comptables périodiques -mensuels, trimestriels, semestriels et annuels. Pour ce cadre de commandement, le non-respect de ces dernières exposera désormais l’agence aux sanctions auprès de la Direction générale, et la Société auprès de l’autorité de régulation et de contrôle des assurances -ARCA.
Avant de clore son propos, l’argentier de la SONAS a indiqué que les matières ont été soigneusement sélectionnées et préparées pour transmettre aux séminaristes les fondements et les bases essentiels du référentiel comptable du secteur des assurances qui les rendront immédiatement opérationnels à l’issue de cette formation.
Pour mémoire, le nouveau référentiel comptable relatif au secteur des assurances, a été promulgué par le décret du Premier ministre n°17/008 du 21 août 2017 portant fixation du plan comptable spécifique du secteur des assurances -PCSSA.
Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Fermer
Fermer