ActualitésEcofinJustice

Sama lance le colloque international sur les 10 ans de l’OHADA en RD-Congo

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a présidé la cérémonie de l’ouverture des travaux du colloque international sur les 10 ans de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du Droit des affaires, OHADA en le jeudi 15 septembre au salon rouge du Fleuve Congo hôtel. Ces assises sont organisées sous le parrainage du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo par le Barreau de Kinshasa-Gombe en collaboration avec la Commission nationale OHADA. Elles réunissent des scientifiques et divers experts pour réfléchir sur les 10 ans après l’adhésion de la RD-Congo à l’OHADA, et le bénéfice majeur qu’en a tiré la RD-Congo dans l’amélioration du climat des affaires. Dans son discours, Sama Lukonde, représentant personnel du Chef de l’Etat, a salué l’initiative et reconnaît l’importance de ce colloque pour la RD-Congo.

«Ayant compris l’importance que revêt l’organisation pour l’harmonisation des droits des affaires en Afrique, le Président de la République, Chef de l’État, a impulsé le gouvernement à veiller sur la régularité des contributions de notre pays au sein de cette institution et à ce jour, la RD-Congo est l’un des rares pays en ordre de payement. Je tiens à saluer le leadership du Chef de l’État, à qui je rends un vibrant hommage. Notre commission nationale OHADA constitue un modèle des pays africains, au point que ses animateurs sont régulièrement invités comme experts dans d’autres pays. Je voudrais ici féliciter le Professeur Roger Masamba Makela, président de cette commission nationale, qui a travaillé d’arrache-pied en amont avec les autres experts pour l’adhésion réussie de notre pays à l’OHADA et, en aval, pour la vulgarisation de ce nouveau droit communautaire» a déclaré le Premier ministre. 

Du 12 septembre 2010 au 12 septembre 2022, la RD-Congo compte dix ans depuis son adhésion à ce traité international dont la vocation principale est d’harmoniser et de moderniser les droits des affaires en Afrique afin de garantir dans les États membres la sécurité juridique et judiciaire des investissements. Jean-Michel Sama Lukonde a par ailleurs annoncé que la RD-Congo, pourra, au début de l’année 2023, être à la tête des conférences des chefs d’Etat et de gouvernement de l’OHADA.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page