ActualitésDossier à la UneEcofinNation

RVA: Liyota nommé PCA, Bilenge reconduit DG

Le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a nommé, mercredi 10 juin, des mandataires dans certaines entreprises publiques. Analyse faite après lecture des Ordonnances à la Radio-télévision nationale congolaise -RTNC- par le porte-parole du Chef de l’Etat, Kasongo Mwema Yamba Yamba, le principe de répartition des postes entre les deux forces politiques de coalition au pouvoir, Front commun pour le Congo -FCC- et Cap pour le changement -CACH-, a été respecté.

A la Régie des voies aériennes -RVA-, la Présidence du Conseil d’administration et la Direction générale sont confiées aux membres du FCC. Bienvenu Liyota est nommé Président du conseil d’administration -PCA- alors qu’Abdallah Bilenge est reconduit à son poste de Directeur général. Ministre de l’Environnement et du développement durable dans le gouvernement Matata II du 8 décembre 2014 au 25 septembre 2015 puis des Petites et moyennes entreprises dans le gouvernement Tshibala en mai 2017 et septembre 2017, Liyota est de la nouvelle génération de la classe politique RD-congolaise. Député national élu de la Lukunga en 2011 puis réélu en 2018, il dirige, depuis le 28 avril 2018, l’Alliance des chrétiens démocrates progressistes -ACDP-, formation politique membre de l’Action alternative et bien-être -AAB-, un des 18 regroupements du FCC.

De son côté, Abdallah Bilenge, à la tête de la RVA depuis 8 ans, est sociétaire du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie -PPRD-, parti cher au Sénateur à vie Joseph Kabila Kabange. William Pambu Pambu de Cap pour le changement -CACH- est, lui, nommé Directeur général adjoint. Juvénal Munobo, Trésor Kapuka Ngoyi, Louis Blaise Londole, Lambert Sango Sango, Olive Mundekereza Namegabe et Filia Kayindu complètent le Conseil d’administration. De six, deux sont de CACH et quatre du FCC.

Aussitôt revêtus officiellement de leurs nouvelles fonctions, ces animateurs sont attendus au front en vue de rencontrer les défis de la RVA et éventuellement les relever. L’introduction de plus de transparence dans le système de perception de l’IDEF -Go Pass-, une taxe représentant environ 20% des recettes de la RVA est un des axes où les nouveaux mandataires devraient consacrer quelques efforts. Aussi, le tandem Liyota-Bilenga aura à cœur de finaliser les projets d’envergure notamment la fiabilisation et la sécurisation du système de navigation aérienne et la construction des aéroports internationaux aux standards modernes en commençant par N’Djili.

Christian BUTSILA

Articles similaires

Fermer
Fermer