ActualitésNation

Résurgence du M23 et sécurisation de l’est de la RDC : Tshisekedi dépêche Lutundula auprès de Lourenço

La neutralisation des groupes armés locaux et étrangers opérant dans l’Est de la RD-Congo préoccupe le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a même décrété un état de siège dans les deux provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. La résurgence du Mouvement du 23 mars -M23-, mouvement rebelle pro-rwandais défait en 2013, fait peser des soupçons sur le Rwanda accusé d’entretenir l’insécurité en RD-Congo quand on sait que, dernièrement, deux militaires rwandais ont été capturés au front dans les rangs des rebelles du M23 par les FARDC.

Dans le cadre de la cohabitation pacifique basée sur une diplomatie de bon voisinage, le président Tshisekedi a dépêché, lundi 18 avril, son vice-prémier ministre en charge des Affaires étrangères en Angola. Christophe Lutundula Apala pen’Apala était porteur d’un message de Félix-Antoine Tshisekedi à son homologue de l’Angola, Joao Lourenço.

A en croire le service de communication du VPM des Affaires étrangères, l’émissaire du président RD-congolais en Angola a dressé un aperçu général de la situation sécuritaire dans l’Est de la RD-Congo et la résurgence du mouvement rebelle M23. En sa qualité du président en exercice de la CIRGL et aussi président du pays frère et proche de la RD-Congo, le président angolais Joao Lourenço a manifesté un intérêt réel et un engagement de solidarité à la cause du pays voisin confronté à ce réel problème d’insécurité dans sa partie orientale.

«Lourenço reste attentif et n’hésitera pas à prendre toute initiative nécessaire pour aider la RD-Congo à éradiquer l’insécurité dans l’Est de son territoire», a-t-on appris. Christophe Lutundula a effectué un aller-retour à Luanda accompagné du ministre de la Défense nationale et du Conseiller spécial du Chef de l’État en matière de sécurité.

Numérisation des Affaires étrangères

Depuis sa prise de fonction, Lutundula a inscrit le ministère des Affaires étrangères dans la dématérialisation de l’administration. C’est ainsi que la numérisation de cette administration est en train de prendre corps. Comme il l’a promis aux cadres et agents dès sa prise de fonction. Christophe Lutundula Apala pen’Apala tient à offrir un cadre décent de travail pour une diplomatie de développement.

La situation des diplomates à travers le monde, les arriérés de salaires, la prime des agents attendue de longue date, la conférence diplomatique sont, entre autres des éléments de réponses aux problèmes trouvés et marquent la volonté affichée d’avancer dans la bonne direction. Aujourd’hui et pour la première fois dans l’histoire de ce ministère, la numérisation des cartes de service et des dossiers sera bientôt une réalité.  L’opération a été lancée par le secrétaire général à ce ministère Josca Kabongo. L’engagement pris dans son secteur ne lui laisse le temps d’aucun répit. Christophe Lutundula veut s’appuyer sur un effectif maîtrisé des agents. Question de redorer l’image de la RD-Congo et lui permettre de jouer convenablement son rôle dans le concert des nations.   

Octave MUKENDI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page