ActualitésAfriqueDossier à la UneEcofinNation

Rencontre Sele Yalaghuli – Akinwuni Adesina: la BAD donne son accord de principe pour un appui budgétaire à la RDC

Dans la perspective de la reprise du programme formel avec le Fonds monétaire international -FMI- dès 2020, la Banque africaine de développement -BAD- donne son accord de principe pour un appui budgétaire à la République Démocratique du Congo au cours de la même année. L’annonce a été faite mercredi à l’issue d’un important tête-à-tête d’environ une heure entre le président de la BAD, le Nigérian Akinwuni Adesina, et le ministre des Finances Sele Yalaghuli. Les premières indications sur les modalités et la hauteur de l’enveloppe devront être connues après la réunion du 4 au 6 novembre à Kinshasa entre le gouvernement et une délégation de la BAD conduite par le vice-président Afrique centrale et le professeur Freddy Matungulu, représentant de l’Afrique centrale au Conseil d’administration de la BAD pour le compte de la République Démocratique du Congo.

Sele Yalaghuli est allé communiquer un message du Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi consistant à obtenir l’appui budgétaire de l’Institution financière dont la RD-CONGO est membre. Sele a fait part des performances réalisées au niveau du cadre macroéconomique. Le Chef de l’État Félix Tshisekedi a levé l’option de renouer avec le FMI. En attendant un programme formel envisagé en 2020, il y aura un programme intermédiaire avec une enveloppe de 200 millions de dollars. Le Président de la République a aussi sollicité l’assistance financière de la Banque mondiale pour accompagner notamment la gratuité de l’enseignement de base et la couverture santé universelle. Un programme d’1 milliard de dollars et deux autres décaissements sont prévus à cet effet. La Banque mondiale a lancé les discussions pour un appui budgétaire dès 2020. Chargé par le Président de la République Félix Tshisekedi et le Premier ministre Sylvestre Ilunga, le ministre des Finances a plaidé pour un appui budgétaire de la BAD avant de demander tour à tour l’assistance financière en faveur des projets dans les domaines des infrastructures et de l’énergie ainsi qu’programme de la Banque destiné à aider la DGI et la DGDA à pouvoir augmenter leur potentiel fiscal.

Le président de la BAD a félicité le ministre Sele Yalaghuli pour sa nomination et insisté sur la place qu’occupe la République Démocratique du Congo dans les prévisions de la BAD. « Je félicite la RDC pour la croissance économique enregistrée malgré certaines difficultés. Nous devons voir comment aider votre pays et son Président dans la diversification de l’économie. Votre pays est potentiellement riche. Il faut l’aider à rentabiliser ce potentiel dans les projets structurants notamment dans les domaines l’agrobusiness, de l’énergie, de l’agriculture, des infrastructures, de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes… », a dit Akinwuni Adesina donnant l’accord de principe de la BAD pour un appui budgétaire conséquent en 2020.

Achille KADIMA MULAMBA, Depuis Abidjan

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer