ActualitésNationSociété

RDC : Sama à Bruxelles pour rapatrier la dépouille de Lumumba

Enfin, Patrice Emery Lumumba aura une sépulture et des obsèques dignes de son rang et de sa lutte pour l’indépendance, l’unité et la liberté du peuple RD-congolais. A cette fin, accompagné de quelques membres du gouvernement notamment la ministre d’Etat à la Justice, les ministres de la Santé, de la Culture et de la Communication, le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, est arrivé à Bruxelles le dimanche 19 juin tôt le matin dans le cadre du programme du rapatriement des restes du tout premier Premier ministre de la RD-Congo, feu Patrice Emery Lumumba, héros national.

Ces reliques sont constituées de l’une de ses dents qu’avait arraché l’un de ses bourreaux, à savoir: les policiers belges l’ayant tué et dissout son corps dans l’acide sulfurique. Affichant un visage de douleur mêlée en même temps à la joie, la ministre de la Culture, arts et patrimoines de la RD-Congo, Catherine Kathungu Furaha, note avec satisfaction l’aboutissement heureux de ce processus. 

Selon elle, les relations entre la RD-Congo et la Belgique sont au beau fixe sur divers plans. «Nous venons d’arriver -Ndlr: à Bruxelles. Ce moment est hautement politique et historique pour notre pays de voir enfin après 61 ans, nous devons récupérer la dépouille de notre héros national pour aller lui offrir un tombeau digne. C’est un programme qui a commencé depuis que notre Chef de l’État a pris les affaires en mains. Il a promis aux Congolais de contribuer à la relecture de notre histoire en ramenant la dépouille de notre héros au pays pour qu’il soit enterré dignement mais aussi en renouvellement notre diplomatie avec la Belgique. Chose qui a commencé parce qu’il y a quelques jours seulement que sa Majesté le Roi est arrivé chez nous pour visiter le pays où il a été reçu par le Chef de l’État et son épouse et une occasion de renaître encore en termes diplomatique. Il nous a remis le masque. Et ça, c’est une autre étape qui suit cela. Nous venons pour l’accomplissement de ce qui a été promis, pendant cette période où nous sommes appelés à la paix, à la réconciliation. Nous devons accompagner cette paix, cette réconciliation avec des actes concrets», a-t-elle fait savoir. 

Et d’ajouter: «c’est le Chef de l’État qui devrait venir mais il a délégué le premier ministre pour venir le représenter et accompagner la famille de notre héros national pour récupérer la dépouille et pour la ramener au pays. Il y a un programme tracé depuis plus d’une année. On va procéder d’abord par la remise de la dépouille à la famille. Ça sera fait par le procureur belge qui le fera parce que c’est un acte juridique. Après cela, politiquement, il faudra que la famille remette la dépouille au gouvernement et elle sera reçue par le premier ministre qui va faire accompagner celle-ci dans toutes les cérémonies nécessaires afin de la ramener au pays».

Il y a une semaine, le vice-premier ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, avait remis le passeport diplomatique de Patrice Emery Lumumba à ses fils Roland et François Lumumba pour faciliter les démarches du rapatriement de sa dépouille en RD-Congo. Le rapatriement de ces reliques a été reporté à cause de la Covid-19, à en croire le communiqué de la Présidence de la République, signé par le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Guylain Nyembo.

Selon le nouveau programme établi par la Présidence de la République, du 20-21 juin, il y aura exposition des reliques à Bruxelles; de 22-24 juin à Lumumba ville Onalua; du 24-25 juin à Kisangani; du 25-26 juin à Shilatembo et Lubumbashi et, enfin, du 27-29 juin à Kinshasa. L’inhumation interviendra à la Place Échangeur de Limete où un mausolée est érigé. Du coup, cette place retrouvera son nom initial: «Mémorial Patrice Emery Lumumba».

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer