ActualitésNationPolitiqueSécurité

RDC: MRJCO/John Mbaya salue l’annonce de la contre-offensive des FARDC pour la reprise de Bunagana

Les FARDC s’apprêtent à lancer une contre-attaque pour récupérer la localité de Bunagana, dans le territoire de Rutshuru, passée sous l’invasion rwandaise il y a 24 heures. La nouvelle des FARDC face aux agresseurs a réjoui plus d’un RD-Congolais. C’est dans cette logique que Me John Mbaya Ntita, président du Mouvement de réveil de la jeunesse congolaise -MRJCO-, invite le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi à limoger le ministre de la Défense nationale.

Il demande également aux services de défense et sécurité de détecter et extirper des FARDC tous les hauts gradés militaires qui seraient en connivence avec le Rwanda qui continue à agresser la RD-Congo à l’instar du général Bosco Ntaganda, ancien chef du M23, incarcéré aujourd’hui à la Cour pénale internationale -CPI- où il a affirmé qu’il était rwandais et est jugé en kinyarwanda pour des crimes commis à l’Est de la RD-Congo où il exerçait ses fonctions comme membre de l’armée RD-congolaise.

«Nos forces de défense et sécurité doivent être nettoyés de tous ceux-là qui sont soupçonnés d’être en connivence avec le Rwanda et les rebelles opérant dans l’Est du pays», dit-il, invitant également le gouvernement à arrêter la coopération avec la MONUSCO qui a fait plus de 20 ans en RD-Congo et a assisté au massacre d’environ 12 millions de RD-Congolais. Il appelle toute la population RD-congolaise à se mobiliser derrière les institutions de la République pour défendre l’intégrité territoriale.

Les visées hégémoniques du Rwanda d’annexer le Kivu à défaut de créer un «Etat indépendant» se précise. Avec le soutien de certains lobbies internationaux, après le génocide au Rwanda en 1994, Kigali a transporté la culture sanguinaire en RD-Congo où ses troupes ont tué plus de 12 millions de RD-Congolais depuis la guerre de 1996 à 2003.

Le rapport mapping des experts de l’ONU en dit long. Hier comme aujourd’hui, le Rwanda a encore envahi la RD-Congo via ses soutiens de M23 en occupant, depuis lundi 13 juin après des violents combats avec les FARDC, la localité de Bunagana, frontalière avec l’Ouganda.

Le Mouvement de réveil de la jeunesse congolaise -MRJCO-, parti politique dirigé par Me John Mbaya Ntita, a condamné avec la dernière énergie l’occupation de cette localité. Il appelle les jeunes à répondre massivement à l’appel de recrutement lancé par les Forces armées de la RD-Congo afin de défendre l’intégrité territoriale de la RD-Congo.

«J’appelle notre jeunesse à intégrer les rangs de l’Armée nationale afin de mieux défendre notre pays et stopper l’élan machiavélique de Paul Kagame et son Rwanda sur le grand Congo», lance-t-il, invitant toute la population RD-congolaise à se mobiliser derrière les institutions de la République pour quant à ce. «La défense de notre souveraineté et notre intégrité territoriale ainsi que la défense de notre sécurité nationale ne doivent pas faire l’objet de négociations avec les agresseurs. Il s’agit là d’un principe fondamental de la Charte des Nations unies, du Droit international selon lequel la souveraineté et l’intégrité territoriale de chaque Etat doivent être bien respectées», estime le président du MRJCO.

Selon Me John Mbaya Ntita, l’occupation de Bunagana par les troupes rwandaises prouvent qu’il y a, comme par le passé, des traitres à l’intérieur car on ne peut pas comprendre que quelques heures après avoir infligé une défaite à ces agresseurs, la localité tombe dans leurs mains.

John Mbaya exige que les relations diplomatiques avec le Rwanda soient rompues et que l’ambassadeur rwandais soit expulsé du sol RD-congolais.

Dans cet ordre d’idées, il demande au gouvernement de rappeler au pays l’ambassadeur RD-congolais en poste à Kigali. Ce n’est pas tout. Il exige que la chaine de commandement au sein des FARDC soit changée. Pour lui, l’accord sur la coopération militaire entre l’Ouganda et la RD-Congo doit également être revu. Il demande à la MONUSCO de se retirer de la RD-Congo. «Le gouvernement doit arrêter la coopération avec la MONUSCO qui a fait plus de 20 ans au Congo et a assisté au massacre d’environ 12 millions de RD-Congolais et n’est parvenue pas à dissuader les agresseurs de la RD-Congo à l’Est du pays», indique-t-il.

Enfin, John Mbaya soutient les FARDC ainsi que le Président de la République dans leurs efforts de défendre l’intégrité territoriale de la RD-Congo. Il appelle tout le peuple RD-congolais à s’aligner derrière les FARDC pour mâter cette énième agression rwandaise.

Les combats ont opposé mardi 14 juin en début d’après-midi dans le Rutshuru entre les FARDC et le M23. Les FARDC ont bombardé Runyonyi et la colline de Changu mettant en déroute l’ennemi et s’apprête à lancer une contre-attaque pour reconquérir Bunagana. 

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer