ActualitésPolitique

RDC : Mbandaka sous le charme de Liyota

Ils sont venus par milliers accueillir leur parent et camarade du parti. Des cortèges, en premiers desquels, les militants de l’Alliance des chrétiens démocrates progressistes -ACDP-, ont réservé un accueil triomphal à Bienvenu Liyota Ndjoli, de retour le mardi 13 juillet à Mbandaka, sa ville natale, après un long séjour et une carrière politique fructueuse à Kinshasa.

Parti inaugurer le siège de la Fédération de son parti, Liyota a paradé dans les rues du chef-lieu de la province de l’Équateur au milieu d’une marée humaine en liesse qui l’a contraint à une procession de plus de deux heures de l’aéroport à sa résidence située dans l’ex-complexe hôtelier 222, en plein centre-ville. Mbandaka est tombé sous le charme de son fils député réélu de Kinshasa, passé par les ministères de l’Environnement et des PME.

En témoignent les images le montrant tantôt assis sur une chaise à porteurs, tantôt en train de marcher ou de parler avec ses nombreux sympathisants. Le vol Kinshasa-Mbandaka a beau être retardé de neuf heures, cela n’a pas empêché admirateurs et autres militants de ce jeune turc, désormais surnommé «Cheval blanc», de lui réserver un accueil délirant. «Liyota a atterri à Mbandaka à 18 heures alors que la population s’était déployée dans les rues et à l’aéroport   depuis 8h du matin», a raconté un témoin admiratif, affirmant que près de 2000 personnes ont passé la nuit à la belle étoile dans la parcelle et dans le voisinage pour communier avec le leader de leur parti.

Parmi les partis amis venus donner de l’envergure à cet événement, la formation politique de Jean Claude Baende et celle de Jean Marie Ingele Ifoto, à qui l’ACDP a exprimé toute sa reconnaissance. Liyota, par ailleurs président du Conseil d’administration de la Régie des voies aériennes -RVA-, a dû écourter sa visite prévue pour trois jours pour retourner dans la capitale où le ministre des Transports et voies de communication l’a rappelé pour des raisons de service.

Ce retour précipité à Kinshasa est considéré, dans l’entourage du chef de l’ACDP, comme une partie remise, surtout que Liyota a programmé dans son agenda d’autres visites à plusieurs étapes à travers les grandes villes du Grand Équateur, entre autres Mbandaka, Boende, Lisala, Gemena et Gbadolite. Créé en 2018, l’ACDP a effectué sa sortie officielle la même année à Kinshasa devant des foules immenses. À cette époque déjà, Liyota s’était réjoui «de la communion du parti avec les militants» et a appelé sa base à s’habituer à la culture électorale.

Articles similaires

Fermer
Fermer