Actualités

RDC : le président Tshisekedi prône une « Union africaine » au service des peuples

A l’occasion de sa prise de fonctions en tant que président en exercice de l’Union africaine, Félix-Antoine Tshisekedi a prôné une Union africaine au service des peuples. Il s’agit, d’après lui, d’un agenda décliné en neuf piliers stratégiques de son plan d’actions au sommet de l’Afrique.

S’inscrivant dans la continuité de l’action de la renaissance africaine, le nouveau président de l’UA entend impulser l’unité et la solidarité pour parvenir à construire un continent que son peuple veut avoir.

En d’autres termes, ce mandat de la Rd Congo permettra à Félix Antoine Tshisekedi de veiller et de collaborer étroitement avec les dirigeants afin de mobiliser toutes les énergies et de se concentrer sur le développement durable par et pour le peuple africain.

Faire taire les armes et restaurer la paix et la sécurité reste l’un des défis majeurs du continent auxquels toute l’attention du président en exercice de l’UA sera focalisée.

#RDC #Afrique Discours du chef de l’Etat congolais et président en exercice de l’Union africaine, @fatshi13 | @Presidence_RDC https://t.co/mS5ggOYVxh

— Zoom Eco (@Zoom_eco) February 6, 2021

La Zone de libre-échange économique continentale africaine (ZLECAF) a connu, d’après Félix-Antoine Tshisekedi, un progrès avec la ratification de l’accord de sa création et de son entrée en vigueur en ce début d’année.

« Le démarrage des échanges dans ce cadre représente un acte d’indépendance économique qui fait face à des défis certains liés au développement industriel des nos pays », a-t-il déclaré.

Les défis du changement climatique, de la sécurité alimentaire et de la réalisation de projets intégrateurs tels que le grand Inga font également partie de priorités de son mandat.

A l’heure où la pandémie à Coronavirus sévit l’Afrique, le président en exercice de l’Union africaine a salué l’ingéniosité et la détermination des africains à combattre ce fléau.

Il encourage les dirigeants du continent à ne pas baisser les bras et à ne pas non plus oublier la lutte contre d’autres pathologies qui déciment les africains. D’où, son appel à la mobilisation générale pour une réponse forte.

« Il nous appartient de tisser inlassablement, année après année, la nappe de l’intégration africaine », a insisté Félix-Antoine Tshisekedi avant de paraphraser le célèbre historien bourkinabé Joseph Ki-Zerbo en ces termes : « on ne développera pas l’Afrique mais c’est l’Afrique qui se développera.  »

Avant de clore son propos, le président en exercice de l’Union africaine a procédé au lancement du thème de 2021, à savoir : « Arts, culture et patrimoine : leviers pour construire l’Afrique que nous voulons. »

Il y a lieu d’indiquer qu’à l’ouverture de cette 34ème session de l’Union africaine dont la cérémonie s’est déroulée en visioconférence à partir de la salle Nelson Mandela au siège de l’Union à Addis-Abeba, le président sortant a passé les symboles du pouvoir à son successeur, Félix-Antoine Tshisekedi.

« Je vous remets le drapeau et le marteau à vous qui êtes le nouveau président de l’Union africaine », a déclaré Cyril Ramaphosa.

Les recevant physiquement de Moussa Faki, Félix-Antoine Tshisekedi répondit en ces termes : « Merci pour cet honneur et cette passation de témoins que je reçois avec honneur. »

Avec Zoom Eco

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page