ActualitésSantéSociété

RDC : Le PEV recourt aux journalistes pour la campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite

En marge de la campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite en RD-Congo prévue du 13 au 15 juin 2024, le Programme élargi de vaccination -PEV- a organisé, vendredi 07 juin 2024, un briefing à l’intention du Réseau des journalistes amis de l’enfant -RJAE. A l’issue de cette rencontre, il a été demandé aux journalistes de sensibiliser la communauté à faire vacciner les enfants de 0 à 59 mois contre la poliomyélite. «Nous avons fait appel à la presse pour nous aider à sensibiliser la communauté particulièrement les parents à adhérer à la vaccination en faveur des enfants de 0 à 59 mois. Ceux-ci vont aussi faire administrer la vitamine A ainsi que l’Albendazole pour le bien-être de leurs enfants. Car vacciner c’est aimer, c’est protéger», a déclaré Dr Fabrice Mawa, chargé des activités de vaccination supplémentaire au sein du Comité des opérations d’urgence polio -COUP.

Pour lui, cette activité s’inscrit en prévision de la campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite en RD-Congo prévue du 13 au 15 juin 2024. Il a également souligné que cette campagne est une intervention salvatrice qui sera intégrée à la supplémentation en vitamine A pour les enfants de 6 mois à 5 ans et le déparasitage à l’Albendazole au regard des chiffres préoccupants en terme de carence en micronutriments notamment la vitamine A.

Dr Mawa a rappelé que la poliomyélite est une maladie très contagieuse qui est causée par un virus appelé poliovirus et l’action de santé publique en termes de riposte a pour objectif d’éradiquer cette maladie. «L’intensification de campagne de vaccination vise à atteindre les foyers épidémiques qui sont actifs en RD-Congo et arriver à immuniser les enfants pour avoir une immunité collective», a-t-il souligné.

Pour sa part, Clarisse Kalala, chargée de communication au COUP, a insisté sur les messages importants à relayer auprès des parents notamment la date de la campagne, la cible, l’importance de la vaccination, le danger de la maladie et les résultats de l’enquête de monitoring indépendant sur la connaissance de vaccination ainsi que la stratégie de porte à porte, c’est-à-dire les vaccinateurs et les mobilisateurs passeront dans tous les ménages. Elle a précisé que dans la province du Tanganyika, cette campagne concerne exceptionnellement les enfants de 0 à 15 ans conformément aux données sur la surveillance.

Par ailleurs, Joëlle Flore Makam, spécialiste au Fonds des Nations unies pour l’enfance -UNICEF-, a évoqué les attentes du COUP vis-à-vis des journalistes, notamment la production des émissions et des programmes de soutien à la promotion de la vaccination aussi bien que la lutte contre la poliomyélite en y conviant des experts du Programme élargi de vaccination,  du COUP et des membres de la communauté ainsi que la diffusion des messages de sensibilisation sur tous les canaux des plateformes de communication.

De son côté, le Dr Iris Gomez, consultante en appui à la surveillance au COUP, s’est penchée sur la situation des épidémies de polio en RD-Congo. Selon elle, la RD-Congo connait une circulation de polio variante de type 1, 2 et 3, d’où le pays a organisé 40 tours de campagne de vaccination contre cette maladie infantile qui entraîne la paralysie et la mort. Depuis 2017, la polio a paralysé 814 enfants dont 62 cas environnementaux. Les provinces les plus touchées sont le Tanganyika, le Haut-Lomami et le Maniema.

Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page