Actualités

Sans sceau mais avec un indicateur numéro grossièrement écrit à la main, la lettre attribuée à Kitebi dans l’affaire BCC-BGFI-EGAL paraît un faux!

Sans sceau mais avec un indicateur numéro grossièrement écrit à la main, la lettre attribuée à Kitebi dans l’affaire BCC-BGFI-EGAL paraît un faux. Dans un communiqué signé le 23 novembre 2021 de la main de son avocat conseil, Maître Carlos Ngwapitshi, l’ancien ministre délégué aux Finances déclare n’avoir jamais eu accès au compte par lequel les 43 millions de dollars sont passés. La BCC aurait unilatérale agi à travers ses deux instructions du 29 novembre 2013! “Comment l’ordre donné à la BCC pour payer 43 millions de dollars à MW Afritec peut aboutir au paiement d’Egal-SARL qui est une autre société?”, questionne Maître Ngwapitshi.

Kitebi rappelle à l’IGF le caractère sacré de la présomption d’innocence et lui demande ainsi qu’aux autorités judiciaires d’identifier la vraie source des faux documents lui attribués. Il dit se réserver le droit de poursuivre en justice pour diffamation quiconque le lierait à ce feuilleton en exploitant cette fausse lettre.

Natine K.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer