ActualitésNationSociété

RDC : Le CAMI tord le cou aux fausses informations sur le Permis de recherche 12805

Le Cadastre minier -CAMI- tient à stopper net la propagation des fausses informations au sujet du Permis de recherche 12805.  Alors que ce «dossier litigieux du Permis de recherche 12805 -est- à ce jour réglé, clôturé et classé», voici qu’il a été déterré par certains médias aux fins de réaliser «une nouvelle campagne de désinformation et d’intoxication de l’opinion frisant la diffamation sur la personne du Directeur général du CAMI». Dans son communiqué de presse publié le 19 septembre 2021, le CAMI renseigne que le PR 12805 n’est nullement détenu par la société Kimia mining investment dans son portefeuille.

Cette entreprise, soupçonnée, selon le même communiqué, d’activités illicites en Ituri, a vu sa tentative «d’occuper frauduleusement le site qu’elle convoitait» être «déjouée par le dispositif de contrôle interne malgré les complicités avérées dans la chaîne d’instruction du dossier».

Par ailleurs, en plus de se féliciter d’avoir assumé «son rôle de conservateur du registre des droits miniers dans la transparence et l’efficacité», le CAMI se dit «réconforté» par la décision du gouvernement «d’engager un audit du registre des droits miniers et des activités minières en général», car, explique-t-il, «ces deux initiatives rejoignent les préoccupations de son Directeur général maintes fois exprimées sur l’avenir du secteur minier de la RD-Congo». Ci-après, le communiqué de presse du CAMI.

LOI

Communiqué-de-Presse_Kimia_revu

Articles similaires

Fermer
Fermer