ActualitésPolitique

RDC : Inagosi veut des explications sur le déroulé de l’état de siège

Tout en soutenant l’état de siège décrété par le Président de la République dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, la députée nationale Geneviève Inagosi veut des explications du gouvernement sur les déroulées de cette décision du Chef de l’Etat. Dans son intervention du haut de la tribune, elle a émis le vœu de voir le Premier ministre ou le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur être invité à l’Assemblée nationale en vue d’éclairer les élus sur la manière dont va se dérouler l’état de siège dans cette partie du pays.

«Tous nous soutenons les FARDC et les policiers qui sont au front. Mais nous aimerions simplement que le Premier ministre ou le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur vienne dans cette hémicycle expliquer comment va se dérouler l’état de siège dans les deux provinces», a déclaré le double brassard de Wamba, dans la province du Haut-Uélé.

Et d’ajouter: «tous les députés indépendamment de leurs couleurs politiques, qu’ils soient de l’Opposition ou de la Majorité sont d’accord pour soutenir l’état de siège décrété par le Président de la République dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri». Dans son entendement, il ne fallait pas procéder par les motions des caucus provinciaux pour soutenir l’état de siège.

«Les organes de l’Assemblée nationale sont les groupes parlementaires et les commissions permanentes. Les caucus provinciaux ne font pas partie des organes de l’Assemblée nationale. Si c’était au Sénat, cela aurait passé. Ici à l’Assemblée nationale, nous décidons par voies des résolutions, des recommandations ou par voie de lois. Si nous avons besoin d’une motion de soutien, nous pouvons le faire par voie de résolution surtout que tous les députés sont d’accord de soutenir l’état de siège. Nous avons demandé simplement que le bureau respecte la procédure conformément au Règlement intérieur de notre Chambre», a souligné Geneviève Inagosi.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer