ActualitésNationSécurité

RDC : Huang Xia débarque chez Mbusa

Les échanges entre les deux personnalités ont gravité autour de la dynamique intervenue pour la prolongation du mandat de la Force de l’EAC de 3 mois, jusqu’au 8 décembre 2023

Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies dans la région des Grands lacs, Huang Xia, a entamé une tournée des consultations en RD-Congo. Et ce, après la dernière réunion de la quadripartite CEEAC-CIRGL-EA-SADC tenue à Luanda, la capitale de l’Angola. A l’étape du ministère de l’Intégration régionale, les entretiens du jeudi 14 septembre 2023 entre le ministre d’État Antipas Mbusa Nyamwisi et Huang Xia ont gravité autour de la dynamique intervenue pour la prolongation du mandat de la Force de l’EAC de 3 mois, jusqu’au 8 décembre 2023. Autre sujet évoqué, c’est la position actuelle du gouvernement RD-congolais face au mouvement terroriste M23.

A en croire Huang Xia, les Nations unies soutiennent les initiatives de paix régionales, à savoir: le processus de Luanda qui vise au rétablissement d’une relation apaisée entre la RD-Congo et le Rwanda, de Nairobi qui combine les consultations politiques et les efforts militaires. Il est revenu sur la proposition de M23 qui réclame le dialogue avant le cantonnement.

Pour sa part, Mbusa Nyamwisi a déclaré que «la préoccupation majeure de son gouvernement qui cadre avec la vision du Chef de l’Etat est celle de stabiliser la situation sécuritaire dans la partie Est ainsi que le désarmement de M23-RDF, y compris tous les groupes armés locaux et étrangers qui opèrent dans cette partie du pays». Et cela conformément aux différentes décisions prises lors des différentes rencontres des organisations régionales.

Le min’Etat en charge de l’Intégration régionale a rappelé qu’il est prévu un pré-cantonnement et un cantonnement concernant le M23. Concernant la prolongation du mandat de la Force régionale de l’EAC, cela a été décidé à Nairobi par tous les membres de cette Communauté de l’Afrique de l’Est. Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies dans la région des Grands lacs fera rapport au Secrétaire général des Nations unies de tous les éléments nouveaux récoltés auprès des autorités RD-congolaises après ces consultations.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page