ActualitésSociété

RDC: Goma au menu du ballet diplomatique à la Primature

La ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, est menacée de disparition par l’éruption volcanique. Du coup, les autorités compétentes ont décidé, jeudi 27 mai tôt le matin, de l’évacuation de la population de 10 quartiers sur les 18 que compte cette ville d’environ deux millions d’habitants.

Cette situation étant très préoccupante, elle a fait l’objet du ballet diplomatique le même jeudi à la Primature où les ambassadeurs de l’Union européenne, du Suède et de la Corée du Sud ont échangé tour à tour avec le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. Selon le service de communication de la Primature, avec Mr. Kim Myong Sik, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire démocratique de Corée, il a été question de «passer en revue et de renforcer les relations bilatérales et de coopération entre les deux pays».

Renforcement des relations bilatérales RD-Congo-UE

L’ambassadeur l’a reconnu. «J’ai d’abord présenté à son Excellence Monsieur le Premier ministre, au nom de mon gouvernement, nos vives et chaleureuses félicitations pour sa brillante nomination au poste de Premier ministre du nouveau gouvernement. Je lui ai aussi présenté mes sincères condoléances par rapport aux victimes de l’éruption du volcan Nyiragongo pour des dégâts humains et matériels causés par cette catastrophe», a fait savoir Kim Myong Sik, au sortir de l’audience.

Et de souligner: «je lui ai enfin souhaité plein succès pour la levée des multiples défis actuels et mettre en application la vision de son Excellence Président de la République, le peuple d’abord. On a passé en revue les relations bilatérales d’amitié et de coopération des longues dates. On a discuté qu’on va continuer à renforcer ces relations de coopération dans tous les domaines possibles». Concernant la Délégation de l’Union européenne conduite par son chef Jean Marc Châtaigner, des questions liées aux actions d’assistance prioritaire réalisées en faveur de la population de Goma, notamment le rétablissement de l’électricité et l’apport de 180.000 euros à la Croix-Rouge de la RD-Congo ont été abordées.

«La situation est très grave, très menaçante. Le gouvernement a pris une décision d’évacuation pour une partie des quartiers de Goma. Je dois apporter bien sûr le message de sympathie, de solidarité mais, en même temps aussi, dire à la disponibilité de l’Union européenne à accompagner le gouvernement congolais et les autorités pour faire face à cette situation humanitaire grave dans la région du Nord-Kivu», a déclaré Jean Marc Châtaigner. Puis: «sur d’autre aspects, il y a des mouvements de déplacement des populations pour lesquelles j’exprime vraiment toutes ma sympathie parce que c’est terrible. Elles doivent partir de chez elles pour être installées dans des camps notamment à Sake». 

La Suède promet de doubler son aide à la coopération

Ce ballet diplomatique s’est poursuivi avec l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Suède, Henric Rasbrant. Le diplomate suédois a annoncé que son pays va doubler son assistance de 40 à 80 millions de dollars d’ici à l’année prochaine. «J’ai félicité le Premier ministre pour sa nomination et de son gouvernement. J’ai aussi exprimé mes sentiments pour les victimes de l’éruption volcanique de Nyiragongo à Goma. J’exprime mon espoir que la situation se normalise dès que possible après nous avons échangés sur les priorités communes entre la Suède et la RD-Congo. Je l’ai félicité pour son engagement de continuer le processus des réformes qui a été entamé dans différents domaines», a confié l’ambassadeur, en notant: «on a ciblé ensemble quelques différentes priorités communes comme le développement démocratique, l’Etat de droit, le respect des droits humains, l’égalité de genre, la lutte contre la corruption, la lutte contre l’impunité. On a soulevé aussi l’importance des réformes électorales et les réformes dans les domaines sociaux pour le peuple congolais».

Puis: «La Suède va doubler sa coopération au développement ici en RD-Congo de USD 40 millions l’année dernière, à USD 60 millions cette année et USD 80 millions l’année prochaine. Je pense que ça montre l’engagement de la Suède en RD-Congo et pour le peuple congolais».  

Bintou Keïta réitère à Sama le soutien de l’ONU à la population de Goma

Un jour avant, soit le mercredi 26 mai, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, s’était entretenu avec la représentante du Secrétaire général de l’ONU et cheffe de la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo -MONUSCO-, Bintou Keita. «L’échange avec le Premier ministre était d’abord une première rencontre physique depuis la mise en place du gouvernement le 26 avril dernier. Mais, j’ai eu des échanges de travail au téléphone avec le Premier ministre depuis longtemps. Donc, là, c’était essentiellement basé sur la prise en charge d’une façon collaborative entre le système des Nations unies et l’autorité gouvernementale à Kinshasa pour la situation d’urgence créée par l’éruption volcanique», a indiqué la cheffe de la MONUSCO. Puis: «dans ce contexte, j’ai réitéré le soutien du système des Nations unies à la population de Goma. J’ai aussi clarifié sur les demandes qui ont été faites au niveau de Goma par rapport à l’accompagnement de la MONUSCO. C’était ça le cadre des échanges».

Puis encore: «Nous avons aussi parlé de la nécessité de mettre en place ce groupe de travail et de dialogue à la demande du Conseil de sécurité par la Résolution 2556 qui demande à ce que nous parlons du retrait de manière graduelle, responsable et durable, en accord avec les autorités gouvernementales». Pour le temps qui court, les yeux de tous sont focalisés sur le danger de l’éruption volcanique qui pèse sur la ville de Goma et ses environs.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer