ActualitésDossier à la UneSécurité

RDC : Élevé au rang de général de Brigade, Stasin Kizimu va apporter du sang neuf à la tête de la Force de réaction rapide de Kinshasa

Commandant du 14ème régiment de la sécurité du Chef de l’État, le général Stasin Kizimu Mbuyu figure parmi les officiers récemment promus par le Président de la République, Félix Tshisekedi. Originaire de la province du Tanganyika à Kabalo, cet officier supérieur est désormais le commandant de la 11ème brigade de Réaction rapide ville province de Kinshasa. Sans nul doute, le Chef de l’État a jeté son dévolu sur lui au regard de son bagage intellectuel ainsi que de son parcours élogieux au sein de l’armée.

Fils d’un pasteur et ancien enseignant, Stasin Kizimu a assumé plusieurs fonctions avec brio au sein de l’armée. Il a été chef peloton, commandant compagnie, commandant Bataillon-adjoint, chef S1 bataillon, chef S1 Brigade, Directeur de cabinet ou assistant de l’ancien commandant de la garde Républicaine.

Pour ceux qui ne le savent pas, l’heureux promu a commencé à servir sous le drapeau depuis son jeune âge. D’abord à l’École d’officiers cadets en Tanzanie où il sortira Sous-Lieutenant. Puis, grâce à ses aptitudes particulières, il intègre le commandement du bataillon des unités de maintien de la paix à Bamako au Mali. Il sera ensuite diplômé de commandement et d’état-major du groupement des écoles supérieures militaires de Kinshasa/binza. Diplômé d’Etat en mathématiques-Physique de l’Institut NURU Voyants de Lubumbashi -une école des Adventistes-, il poursuit ses études pour obtenir un diplôme de Licence en Relations internationales de l’Université pédagogique nationale -UPN-, puis fonce jusqu’à décrocher un Master en politiques internationales à l’Université de Kinshasa -UNIKIN. Aussi gradué en Mathématiques de gestion, le désormais général de brigade est actuellement Doctorant à l’UNIKIN et chef de travaux à l’Université pédagogique nationale où il oriente ses recherches dans la résolution des conflits.

Général de brigade aujourd’hui, Stasin Kizimu se compte parmi les recrues appelées “Kadogos” qui sont entrés à Kinshasa le 17 mai 1997 avec Laurent Désiré Kabila pour libérer la RD-Congo de la dictature de Mobutu.

Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Fermer
Fermer