ActualitésNation

RDC : Didier Budimbu promet de faire rayonner les hydrocarbures en RD-Congo

La cérémonie de remise et reprise au ministère des Hydrocarbures s’est déroulée dans une ambiance bon enfant. Le ministre d’Etat sortant Rubens Mikindo Muhima a cédé le bâton de commandement à celui entrant Didier Butumbu, en présence du Secrétaire général aux Hydrocarbures et du personnel de cabinet. La particularité à signaler, c’est un cadre de l’UDPS/Tshisekedi qui remplace un autre à la tête des Hydrocarbures.

Jusque-là Didier Budimbu était vice-ministre de l’EPST au sein du gouvernement sortant dirigé par Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Enthousiasmé, le ministre sortant Rubens Mikindo a fait savoir que le mandat de l’Etat a un début et une fin. «Mandat ya l’Etat pe esilaka», a-t-il dit, notant qu’il cède le fauteuil ministériel à son successeur à la suite de la démission du gouvernement Ilunkamba issu de la coalition FCC-CACH et la publication de celui de l’Union sacrée de la nation dirigé par Jean-Michel Sama Lukonde. 

«Le vice-ministre à l’EPST a été nommé à la tête des Hydrocarbures. Je n’ai donc aucun souci ni pour lui ni pour vous pour ce secteur car vous lui accorderez de votre savoir et savoir-faire afin qu’il réussisse», a dit Rubens Mikindo. Et de poursuivre: «c’est avec fierté et confiance que je lui passe ce bâton de commandement, avec le sentiment, non pas d’avoir tout fait, mais d’avoir fait ma part, quant à lui de faire la sienne pour l’épanouissement des hydrocarbures pour le bien-être de notre population».

C’est ainsi qu’il a demandé à son successeur de «faire des hydrocarbures le moteur de notre économie». Très réceptif, Didier Budimbu a reconnu que le moment n’est pas au discours car «c’est un grand frère qui me cède la place». Il a été également très humble en disant qu’il s’inscrit dans la logique de la continuité de l’Etat. «Il y aura continuité de l’Etat. Nous allons poursuivre là où vous êtes arrêté», a-t-il dit au ministre d’Etat sortant. Promettant de faire rayonner le secteur des hydrocarbures, Didier Budimbu a appelé le personnel des Hydrocarbures au travail. «Nous allons tous travailler pour le bien de notre pays. Un seul mot que je vous recommande c’est le travail. Que Dieu nous bénisse et nous donne la force et l’intelligence de travailler», a conclu le ministre entrant.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer