ActualitésNation

RD-Congo: l’ONU prête à soutenir le processus électoral

L’Organisation des Nations unies -ONU- est disposée à poursuivre son travail de soutien et d’appui au processus électoral en RD-Congo. Jean-Pierre Lacroix, chef du département des opérations de maintien de la paix à l’ONU, l’a fait savoir dimanche 17 décembre 2017 lors le rencontre avec le Président de la République, Joseph Kabila.
 
En mission en RD-Congo, le chef du département des opérations de maintien de la paix à l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, en compagnie de Maman Sidikou, représentant du Secrétaire général de l’ONU en RD-Congo, est allé à la rencontre du Président Joseph Kabila, dimanche 17 décembre 2017. Au menu de leur échange, le processus électoral a été le sujet inoubliable. Au Président de la République, Lacroix a rassuré du soutien de l’ONU au processus électoral pour permettre à la Commission électorale nationale indépendante -CENI- de réaliser dans le temps toutes les opérations prévues dans son chronogramme. «L’ONU est prête à aider la RD-Congo pour les élections comme elle l’a fait par le passé. Il y a une dynamique qui est en cours. Il y a un calendrier de la part de la MONUSCO et un plan d’appui assez détaillé avec des étapes et des échéances précises. Ce plan a été préparé avec la CENI», a déclaré Jean-Pierre Lacroix à l’issue de l’audience avec le Chef de l’Etat Kabila. Et de préciser: «le processus électoral en RD-Congo est une responsabilité première des RD-Congolais. Nous avons réaffirmé notre responsabilité à travailler en appui à ce processus qui est avant tout un processus RD-congolais par respect à la souveraineté de la RD-Congo. Nous venons en appui pour que le calendrier publié par la CENI soit concrètement mis en œuvre».
Lutte contre les groupes armés en RD-Congo
D’un chapitre à un autre, Jean-Pierre Lacroix a abordé l’épineuse question de la lutte contre les groupes armés sévissant en RD-Congo. Cette lutte sonne à ses oreilles comme un défi collectif à relever. «Nous avons souligné la dimension régionale du phénomène des groupes armés, particulièrement les ADF. La concertation, le travail collectif avec les pays de la région sont également des éléments très importants. Le défi de combattre les groupes armés dans l’Est de la RD-Congo est à relever collectivement», a martelé le chef du département des opérations de maintien de la paix à l’ONU, arrivé à Kinshasa samedi 16 décembre 2017. Après le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, Jean-Pierre Lacroix prévoit d’échanger avec le vice-Premier ministre chargé des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, probablement aussi le ministre de la Défense, Crispin Atama Tabe. Lacroix aura aussi des séances de travail avec la représentation de l’Ouganda en RD-Congo et tous les ambassadeurs des pays membres de la SADEC à Kinshasa.

PM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer