ActualitésSports

Projet pilote du championnat scolaire : le gouvernement RD-congolais et la FIFA formalisent

L’accord de matérialisation étant signé, le secrétaire général de la FIFA, Fatma Samba Diouf Samoura, parle de la «consécration du souhait émis par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et le président de la FIFA Giani Infantino lors de leur encontre en février dernier à Kinshasa»

Les choses s’accélèrent concernant le partenariat FIFA-Union africaine à travers la RD-Congo, choisi comme pays pilote. Cela dit, c’est en présence du président de la Confédération africaine de football -CAF-, Patrice Motsepe, et du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Guylain Nyembo, que le secrétaire général de la FIFA, Fatma Samba  Diouf Samoura, d’une part, et, d’autre part, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Amos Mbayo, ainsi que le président de la Fédération congolaise de football association -FECOFA-, Constant Omari, pour le compte du gouvernement RD-congolais, ont signé, le mercredi 7 avril au Palais de la nation, la convention d’application du mémorandum d’entente de coopération sur la mise en place du partenariat pour le soutien au projet pilote du Championnat du football scolaire.

«C’est la consécration du souhait émis par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et le président de la FIFA, Giani Infantino, lors de leur encontre en février dernier à Kinshasa», a déclaré Fatma Samoura. A en croire la presse présidentielle, aux termes de cette convention, la FIFA s’est engagée à appuyer la RD-Congo dans l’organisation des tournois inter scolaires et les deux meilleures équipes masculines et féminines participeront au tournoi interscolaire africain en février 2022. Pour le numéro 2 de la FIFA, il est clairement établi que l’objectif poursuivi par ce projet-pilote est «d’inculquer aux jeunes écoliers les valeurs véhiculées par le football notamment l’esprit d’équipe, le dépassement de soi, la gestion des émotions, savoir gagner ensemble et savoir accepter la défaite».

Pour sa part, la CAF est d’avis que ce projet de Championnat scolaire compte beaucoup pour la jeunesse africaine. «La présence à Kinshasa de son président Patrice Motsepe est un signe d’encouragement et d’engagement pour sa réussite», a-t-on relevé. C’est ainsi que le président de la CAF n’a pas manqué de féliciter le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et le président de la FIFA, Giani Infantino, d’avoir pensé utiliser le pouvoir du football pour inculquer les valeurs positives à la jeunesse. «Les membres du comité exécutif de la FECOFA se sont  réjouis de la célérité avec laquelle ce projet entre dans sa phase opérationnelle, un mois seulement après la signature du mémorandum d’entente», fait savoir la presse présidentielle.

Puis: «Le Secrétaire général de la CAF, Veron Monsengo, et plusieurs membres du Cabinet du Chef de l’Etat dont Madame Bestine Kazadi ont assisté à cette cérémonie». Pour boucler la rencontre, c’est dans la soirée du même mercredi que le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu toutes les parties engagées dans ce projet pilote.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer