ActualitésSociété

Ngaliema: la pénurie d’eau au Camp Luka, un obstacle pour lutter contre le Coronavirus

Dépourvus d’eau potable, les habitants du Camp Luka, dans la commune de Ngaliema, craignent la contamination du Coronavirus. Or, au nombre des mesures barrières, figurent le lavage régulier des mains avec du savon, le respect de la distanciation d’un mètre, le port  des masques, etc. Mais comment réussir ce combat dans un quartier comme Camp Luka où l’eau ne coule pas dans les robinets depuis plusieurs années? Voilà la question que ne cessent de poser aux autorités nationales les populations de ce coin de la ville de Kinshasa. Un tour au quartier Camp Luka suffit de comprendre qu’il est difficile de sortir du bout de tunnel parce que la plupart des mesures barrières ne sont pas respectées dans cette entité dépourvue d’eau. A la recherche de cette denrée rare, les habitants ne tiennent pas compte de la distanciation. Autour d’un puits d’eau, ils s’entassent sans tenir compte de l’existence de cette maladie qui tue terriblement à travers le monde. «Les autorités RD-congolaises nous demandent de respecter les règles d’hygiène sans tenir compte de notre situation. Il y a de cela plusieurs années que nous n’avons pas d’eau potable. Nos robinets sont devenus des échantillons dans notre quartier. Tous les efforts fournis pour inviter les autorités compétentes pour nous approvisionner en eau sont restés lettre morte», a déclaré Caly Kalumbu qui habite Camp Luka depuis 10 ans déjà. Pour lui, c’est surtout en ce moment que le gouvernement devait penser à venir à résoudre le problème de la pénurie d’eau dans ce quartier pour permettre à la population de bien s’impliquer dans la lutte contre le Coronavirus. «Toutes ces autorités qui nous invitent à laver les mains savent bien que l’eau ne coule pas dans les robinets de Camp Luka. Personne ne l’ignore. Mais voilà. Rien n’est fait si ce n’est que nous demander de nous laver les mains», a renchéri le même habitant. Pour s’approvisionner en eau potable, les habitants du quartier Camp Luka vont dans les municipalités voisines. Et là, ils s’empoignent pour accéder à la pompe sans rester dans les normes de la distanciation d’un mètre exigées pour éviter la contamination du Covid-19. Face à un besoin pressant, les populations n’en peuvent plus. Voilà pourquoi, elles en appellent au gouvernement de la République de trouver des solutions idoines pour les protéger contre cette maladie.

Keren MAKOPE 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer